ASSE : Bernard Caiazzo s'exprime sur un potentiel rachat

Le président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne Bernard Caïazzo
Le président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne Bernard Caïazzo ©Maxppp

Entre négociations et officialisations de rachats de club, le football français paraît attractif pour les investisseurs étrangers. L'AS Saint-Étienne, actuellement en difficultés sportives et structurelles, où le duo Romeyer-Caiazzo est presque sans cesse remis en cause par les supporters, ne fait pas exception. Le co-président des Verts a d'ailleurs donné une longue interview dans Le Progrès.

Alors qu'il a avoué la présence de contacts, il estime avoir quelques handicaps dans la quête de trouver des repreneurs : « pour ceux qui connaissent le football, Saint-Étienne est une grande capitale. Mais pour ceux qui ne le connaissent pas, à choisir entre Bordeaux, Nice et Saint-Étienne, c’est sûr que la Riviera ou les vins de bordeaux présentent plus d’attraits. Notre priorité, c’est de discuter avec des gens qui connaissent le football ». Le Forez ne ferait pas rêver mais il y aurait un autre problème, plus structurel : « nous sommes le seul club où l’association a 10 %. Et ça, pour des investisseurs, c’est un problème alors que dans les autres clubs, ils ont à peine 1 %. On ne veut pas 100 % mais on veut avoir à terme 95 ou 96 %. C’est un sujet qui peut nous freiner mais on n’en fait pas une maladie non plus ».

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires