Les 3 scénarios possibles pour sortir de la crise en Espagne, le PSG chaud sur Alex Telles

La Liga et le syndicat des joueurs espagnols ont imaginé plusieurs scénarios de reprise, Paris a trouvé le remplaçant de Layvin Kurzawa, et le gouvernement anglais demande aux joueurs de Premier League de faire un geste, voici votre revue de presse du 3 avril 2020.

La revue de presse du 3 avril 2020
La revue de presse du 3 avril 2020 ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le joli geste des joueurs de Liga

Du côté de l'Espagne, on réfléchit à comment sortir de la crise. Et si on croit les informations de Marca, la Liga et l'AFE, le syndicat des footballeurs espagnols, auraient imaginé trois scénarios possibles pour affronter cette crise économique. Si le championnat ne reprend pas, les joueurs pourraient prendre en charge 47% des pertes financières avec la baisse de leurs salaires, soit environ 450M€. Si le championnat reprend mais se joue à huis clos, ils devraient assumer 45% des pertes, soit 140M€. Enfin dernier scénario, le plus heureux, si la compétition reprend et que les rencontres se jouent avec du public, on passerait à 49% de prise en charge par les footballeurs, ce qui représenterait des pertes d'environ 77 M€. Un geste qui pourrait ainsi permettre au foot espagnol de se sortir de cette crise à moindre mal.

Alex Telles pour remplacer Kurzawa

Au Portugal, on parle mercato. Alex Telles fait les gros titres du journal Record ce vendredi, car celui-ci intéresserait le Paris Saint-Germain. Le club français va perdre Kurzawa qui sera libre de tout contrat cet été, et penserait donc au latéral gauche de Porto pour le remplacer. Il s'agit à la base d'une information du journal espagnol Sport. Toujours à propos du marché des transferts à venir, Adrien Silva serait une belle opportunité pour le Sporting, si on en croit A Bola. Lui qui est prêté à Monaco, sera dans sa dernière année de contrat la saison prochaine, et son club Leicester est disposé à négocier, affirme le journal portugais.

La guerre des salaires fait toujours rage en Angleterre

En Angleterre, nous vous parlions hier de la guerre des salaires qui fait rage, et qui faisait les gros titres des tabloïds. Mais depuis, le gouvernement britannique s'est mêlé de l'affaire. Matthew Hancock, le secrétaire d'État à la santé publique, a demandé aux joueurs de Premier League d'accepter une réduction de salaire, comme le rapporte The Sun. Celui-ci a même évoqué la possibilité d'une taxe à l'encontre des clubs de première division, s'ils ne parvenaient pas à trouver un accord sur une baisse des salaires. Mais le PFA, le syndicat des joueurs anglais, traîne encore des pieds explique le journal, même s'il a déclaré à ses membres qu'ils allaient devoir être un peu plus flexible. Ce discours du secrétaire d 'État fait la Une outre-Manche, à l'instar du Daily Express. « Faites votre part », titre le média anglais.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires