Chelsea n’a pas encore dit son dernier mot pour Enzo Fernandez !

Par Aurélien Macedo
3 min.
Chelsea n’a pas encore dit son dernier mot pour Enzo Fernandez ! @Maxppp

Auteur d’un début de saison canon avec Benfica et une Coupe du Monde grandiose avec l’Argentine, Enzo Fernandez (22 ans) est devenu l’un des milieux de terrain les plus prometteurs du circuit. Chaud sur le dossier après s’être fait rembarrer par Benfica, Chelsea compte repasser à l’attaque.

La suite après cette publicité

460,5 millions d’euros dépensés hors bonus. Nouveau propriétaire de Chelsea, Todd Boehly n’a pas rigolé pour ses deux premiers mercatos à la tête du club anglais. Cet hiver, les Blues, qui pointent seulement à la dixième place en Premier League, ont encore aligné les billets pour renforcer leur effectif. Ainsi, pour 178,5 millions d’euros hors bonus, Mykhaylo Mudryk (Shakhtar), Benoît Badiashile (Monaco), Noni Madueke (PSV Eindhoven), Andrey Santos (Vasco da Gama), David Datro Fofana (Molde) et Joao Félix (Atlético de Madrid) sont venus rejoindre les rangs du club londonien. Et la fièvre acheteuse de Chelsea ne semble pas terminée… Alors qu’une offre avoisinant les 74 M€ est attendue pour Moisés Caicedo (21 ans), le milieu de terrain prometteur de Brighton, l’autre priorité à ce poste, Enzo Fernandez (22 ans) est encore dans le viseur des Blues.

Un dossier qui a animé le début du mois de janvier et qu’on pensait bouclé. Partant au clash pour forcer son transfert, l’ancien de River Plate avait vu son club se montrer ferme et cartonner publiquement l’approche des Blues. «Nous ne voulons pas vendre Enzo, ni moi, ni le président. Nous savons tous qu’il a une clause dans son contrat. S’il veut partir et si quelqu’un paie cette clause, nous ne pouvons rien faire. Il y a un club qui veut le joueur, qui sait que nous ne voulons pas vendre, qui essaie de mettre le joueur de son côté alors qu’il sait que le seul moyen de l’avoir est de payer la clause. La situation est très claire. Ce que ce club fait pour essayer de signer Enzo est un manque de respect envers Benfica», expliquait notamment le coach des Aguias Roger Schmidt.

À lire Premier League : la colère commence à monter contre Chelsea

Vers un mercato record

Alors qu’on pensait que le dossier était mort et enterré, du moins jusqu’à l’été prochain, d’autant plus face aux achats compulsifs de Chelsea cet hiver, il n’en est rien. Ainsi, ce lundi, Record annonce fièrement que le club coaché par Graham Potter n’a pas dit son dernier mot et devrait revenir à la charge dans cette dernière ligne droite du mercato. Ainsi, une autre proposition devrait être formulée prochainement pour le meilleur jeune joueur de la dernière Coupe du Monde, selon le média portugais. Alors que Benfica souhaite conserver son joueur et est optimiste puisque sa clause libératoire est de 120 M€, Chelsea va tout faire pour essayer de faire plier le club portugais.

La suite après cette publicité

Néanmoins, la situation est compliquée, car il faudra renouer un dialogue avec Benfica. Et les mots de Roger Schmidt lâchés en début de mois montrent que la tâche s’annonce ardue pour les Londoniens : «rendre le joueur fou, prétendre qu’il peut payer la clause et ensuite vouloir négocier, ce n’est pas ce que je comprends d’une bonne relation entre des clubs qui veulent peut-être discuter d’un joueur.» Pourtant, la volonté de le signer reste intacte et Chelsea va devoir bien étudier son approche pour essayer de convaincre Benfica. Il faudra d’ailleurs être très habile, car l’achat d’Enzo Fernandez ferait du mercato hivernal de Chelsea le plus cher de toute l’histoire avec plus de 300 M€ dépensés et il ne faudra pas dépasser les limites fixées par le Fair-Play Financier. Chelsea rêve toujours d’Enzo Fernandez, mais la mission reste bien compliquée…

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité