Liga : le Real Madrid retrouve la victoire face à Villarreal avec un grand Mariano

Après un match nul face à Getafe et une défaite contre le Rayo Vallecano, le Real Madrid a enfin retrouvé le chemin de la victoire cet après-midi sur sa pelouse face à Villarreal (3-2). On notera le doublé de Mariano Diaz.

Mariano a fait parler la poudre
Mariano a fait parler la poudre ©Maxppp

Avant un mercato qui s'annonce très mouvementé, ce Real Madrid de Zinedine Zidane se doit de terminer la saison sur une bonne note. Pour l'instant, c'est moyennement réussi, avec cette défaite chez la lanterne rouge Rayo Vallecano le week-end dernier. Cet après-midi, les Merengues accueillaient Villarreal, qui lutte encore pour son maintien même si les choses se présentent plutôt bien pour les Jaunes. Zinedine Zidane faisait une fois encore tourner, et on retrouvait Jesus Vallejo, Fede Valverde, Brahim Diaz ou encore Mariano Diaz dans le onze de départ concocté par le Français. En face, c'était en revanche plus classique, même si Javi Calleja devait composer sans Karl Toko Ekambi par exemple, lui qui était suspendu cet après-midi. Au final, les Madrilènes se sont imposés sur le score de 3-2.

La suite après cette publicité

La rencontre démarrait très bien pour le Real Madrid. Dès le début de la partie, Brahim Diaz dépossédait Cazorla du cuir devant la surface du Sous-Marin Jaune. Mariano récupérait le cuir et s'en allait battre Andrés Fernandez (1-0, 2e). Déterminé à prouver sa valeur, l'ancien de l'OL était omniprésent dans la surface, et enchaînait sur une frappe puissante finalement bien captée par le portier rival (8e). Les assauts madrilènes se multipliaient, mais les troupes de Javi Calleja allaient vite se réveiller. Casemiro perdait le ballon dans l'entrejeu, et Gerard Moreno terminait l'action d'une superbe frappe de l'extérieur de la surface (1-1, 11e). Daniel Carvajal lui voyait sa frappe s'écraser sur le poteau gauche (14e) ! Il fallait noter, une fois encore, le bon match de Brahim Diaz côté merengue, et était à l'origine de pratiquement toutes les occasions chaudes de son équipe. Le Real Madrid rendait une copie plus que correcte, mais Villarreal savait se montrer dangereux, à l'image de cette frappe de Fornals qui passait juste au-dessus de la barre (28e).

Vinicius Junior a signé son retour

Thibaut Courtois devait sortir une belle main sur cette frappe croisée de la pépite Samuel Chukwueze (31e). La rencontre s'équilibrait de plus en plus, et était clairement plaisante, contrairement à ce qu'on avait pu voir dans les dernières prestations du Real Madrid. Et les Blancs allaient ensuite prendre l'avantage avec un peu de réussite, puisque Vallejo se retrouvait avec une frappe de Marcelo contrée par Quintilla entre les pieds. Le défenseur madrilène n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets adverses pour signer le 2-1 (40e). Le Real Madrid rentrait donc aux vestiaires avec un court avantage au score, dans un Bernabéu tristement vide par ailleurs. Zinedine Zidane pouvait donc avoir des raisons d'être satisfait, d'autant plus que Mariano s'offrait un doublé au retour des vestiaires. Carvajal adressait un bon centre dans la surface et l'ancien de l'OL se présentait en vrai renard au deuxième poteau, expédiant le ballon au fond (3-1, 49e).

Samuel Chukwueze s'essayait à l'action individuelle dans la surface, mais sa frappe enroulée ne trouvait pas le cadre (52e). Brahim Diaz tentait lui aussi un numéro de soliste dans la surface, avant de voir Andrés Fernandez stopper son tir (57e). Le club de la capitale avait définitivement pris le contrôle du match, et le gardien du Sous-Marin devait encore s'employer, cette fois pour empêcher Marcelo de marquer le quatrième (65e). Brahim loupait le cadre de peu (73e). Vinicius Junior signait son retour à la compétition après de longues semaines d'absence, remplaçant l'ancien Citizen. Courtois sortait à son tour une nouvelle belle parade sur cet enroulé de Gerard Moreno (81e). Vinicius tentait, offrant quelques gestes techniques intéressants, mais manquait encore de rythme et de précision dans le dernier geste. Le score a encore bougé, dans le temps additionnel, avec Jaume Costa qui concluait une belle contre-attaque des Jaunes (3-2, 90e+4). Le Real Madrid est troisième, à six points de l'Atlético. Villarreal reste provisoirement quinzième, cinq points au-dessus de la zone rouge.

Revivez le film du match sur notre live commenté.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires