Mercato : pourquoi le FC Barcelone va pouvoir se faire plaisir malgré la crise

En situation de crise financière, le Barça va tout de même pouvoir recruter lors des prochains mercatos. Explications.

Xavi Hernandez avec Joan Laporta lors de sa présentation
Xavi Hernandez avec Joan Laporta lors de sa présentation ©Maxppp
La suite après cette publicité

Si vous êtes un lecteur assidu de Foot Mercato, cela ne vous a pas échappé. Pas un jour ne passe sans qu'un nouveau joueur ne soit annoncé au FC Barcelone. Ferran Torres, Karim Adeyemi, Dani Olmo, César Azpilicueta, ou même Erling Haaland et Matthijs de Ligt... Pourtant, dans le même temps, on sait que la situation financière du FC Barcelone est très difficile. On l'a bien vu l'été dernier, et Dani Alves, récemment recruté, va par exemple toucher le salaire minimum autorisé par la Liga.

« Bien sûr que le Barça pourra recruter en janvier. En janvier, et en été », confirmait encore le directeur général du club Ferran Reverter dans la journée de mercredi. Une question se pose, forcément : comment un club annoncé au bord du gouffre peut-il être un candidat crédible pour recruter des joueurs plutôt chers et convoités par des clubs en meilleure santé financière ? Comme l'indique Sport, déjà parce que Joan Laporta a bien travaillé ces derniers mois.

Le travail de Joan Laporta commence à payer

Le club a ainsi libéré énormément de masse salariale au cours des derniers mois, avec des départs de joueurs majeurs comme Messi et Griezmann, mais pas que, puisque d'autres ventes ou prêts de joueurs comme Trincao ou Junior Firpo ont aussi fait énormément de bien. La masse salariale de l'effectif, avant le mercato estival, représentait 110% du chiffre d'affaires du club. Une situation intenable donc. Aujourd'hui, elle est de 80% environ, ce qui reste un peu élevé (l'idéal selon les organismes économiques se situe autour des 60 et 70%), mais largement moins critique.

Goldman Sachs a également injecté de l'argent dans le club afin qu'il puisse respirer un peu et avoir plus de marge sur le plan financier. Deux éléments majeurs qui expliquent pourquoi on parle de transferts de joueurs comme Ferran Torres, qui devrait se boucler à un montant environnant les 50 millions d'euros. Mais pas question de retomber dans les travers du passé et de l'ancienne direction ; Joan Laporta et ses hommes resteront assez prudents et ne feront pas de folies...

Plus d'infos

Commentaires