Depuis son départ de l’Olympique de Marseille, Bafétimbi Gomis a continué à enchaîner les buts et surtout, plus important, il n’a pas disparu des radars européens. Pourtant, une saison après avoir rejoint la Turquie et Galatasaray, l’international français a déjà plié ses bagages. Et ce n’est pas dû à son rendement puisque l’ancien Lyonnais et Stéphanois a inscrit la bagatelle de 29 buts en 33 matches de Süper Lig, ce qui en a fait, bien évidemment, le meilleur buteur du championnat turc devant Burak Yilmaz (Trabzonspor).

Sauf que voilà, la Turquie commence à avoir quelques soucis avec sa monnaie, la livre turque. Celle-ci est en effet en chute libre depuis quelques jours et cela devient donc compliqué de payer les salaires astronomiques offerts maintenant il y a quelques saisons. Gomis en fait partie, évidemment, et surtout il arrive sur ses trente-trois ans. C’est donc probablement la dernière fenêtre pour essayer de le transférer et gagner quelques deniers sur lui.

Un accord entre cinq et sept millions d’euros

Selon nos informations, son club, le Galatasaray avait commencé à négocier avec le club saoudien de Al-Hilal et les deux formations étaient donc parvenues à un accord pour une somme comprise entre 5 et 7 millions d’euros. Toutefois, le mercato se terminant ce soir du côté de l’Arabie Saoudite, il fallait à l’attaquant tricolore de ce décider rapidement. Ce qui a finalement été fait en cette journée de jeudi puisque Al-Hilal vient d’annoncer son recrutement.

« Salut à tous les fans d’Al-Hilal, le lion arrive. Je suis heureux de rejoindre Al-Hilal », a lancé l’ancien Marseillais dans un tweet vidéo posté à l’instant par l’écurie saoudienne. Cette fois, le joueur va probablement disparaître quelque peu des écrans vu le championnat où il s’engage et son âge avançant. Mais il pourrait encore faire briller ses talents de goleador. C’est tout ce qu’on lui souhaite.