Ce match entre le Bayern Munich et le RB Leipzig pouvait se voir comme une forme de passation de pouvoir entre les deux équipes. Après un début de saison difficile sous les ordres de Robert Kovac, Hansi Flick a remis un peu d’ordre dans la maison bavaroise et restait sur une série de 6 victoires de suite en championnat. Voilà les Munichois devenus leaders de la Bundesliga avec un point d’avance au coup d’envoi sur leur adversaire du soir. Car dans le même temps, les troupes de Nagelsmann ont cédé la première place à cause d’un nul et d’une défaite sur les deux dernières semaines. Dans une mauvaise passe, les visiteurs confirmaient la tendance en ayant un début de rencontre compliqué.

Le 4-2-3-1 de Flick prenait le meilleur dès les premières minutes et s’offrait même rapidement des occasions. Si Goretzka manquait sa reprise (2e), Gulacsi s’employait sur cette frappe de Thiago (5e) et Pavard voyait sa tête contée (7e). Le dispositif de Nagelsmann, Olmo en soutien du duo Nkunku-Werner, prenait l’eau, notamment côté gauche où Alphonso Davies multipliait les déboulés (9e, 11e, 18e). Le Bayern reprenait son souffle après une entame de match intensive, même si Upamecano sauvait son camp devant Lewandowski (26e). Leipzig parvenait enfin à sortir un peu de sa moitié de terrain en procédant en contre avec une frappe hors cadre de Werner (24e) et un gros retour de Boateng devant Nkunku (30e).

Werner puis Goretzka manquent la balle de match

La mi-temps approchait et le Bayern n’arrivait toujours pas à concrétiser sa domination. Il tentait d’accélérer avec un Pavard plus offensif sur son côté droit et un Müller montant en puissance. Après une occasion de Gnabry (37e), Upamecano sauvait encore les siens en dégageant un ballon de Lewandowski sur sa ligne de but (39e). Globalement dominée en première période, la formation du taureau ailé revenait avec de meilleures intentions sur la pelouse et frôlait l’ouverture du score. Après un centre de Werner mal maîtrisé par Adams, Sabitzer n’avait plus qu’à frapper seul au point de penalty mais il y allait en force et son ballon filait en tribune (46e). Sur l’occasion suivante, Boateng mettait Neuer en difficulté. Le ballon revenait à Werner qui frappait sur la poitrine d’Alaba (49e).

Dans le dur, le Bayern pensait profiter d’un penalty après une faute d’Upamecano sur Lewandowski mais la VAR décidait finalement du contraire (54e). Après avoir eu chaud sur cette dernière situation, le RB Leipzig repartait de l’avant et commençait même à prendre doucement le dessus. Sur un long ballon dans la profondeur, Nkunku échappait à la vigilance de Boateng pour offrir un but tout fait à Werner. Seulement, la reprise de l’intérieur du pied de l’international allemand passait à côté (63e). Les visiteurs avaient laissé passer leur chance. D’autant que la rentrée de Lucas Hernandez faisait un peu de bien, lui qui venait couper devant l’entrant Schick (71e). Le Bayern aussi ratait sa balle de match, ou plutôt Gulacsi sauvait son équipe en remportant son duel avec Goretzka (80e). Et même si les Bavarois finissaient mieux, la rencontre se terminait sur ce séduisant 0-0. Les positions au classement ne bougent pas.

Revivez le live de la rencontre ici.