Au lendemain de la qualification du Paris Saint-Germain pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue BKT, c’est un autre gros du championnat qui jouait la sienne en Picardie face à Amiens. Un objectif loin d’être négligeable puisque jamais l’OL n’a remporté de match dans cette compétition sous les ordres de Bruno Genesio. Pour ce match, l’entraîneur rhodanien a décidé de partir sur un 3-5-2 avec notamment Kenny Tete et Marçal alignés en défense aux côtés du jeune Oumar Soulet. Une première sous le maillot de l’OL, à seulement 18 ans. Sans oublier les positionnements de Martin Terrier et Léo Dubois sur les côtés.

Au début de la rencontre, les débats ont été plus qu’équilibrés. L’OL a souvent cherché Bertrand Traoré et Moussa Dembélé dans la profondeur, tandis qu’Amiens profitait des erreurs techniques adverses pour tenter de s’approcher des cages de Gorgelin, en passant surtout par Mathieu Bodmer. Sans vraiment de réussite. De son côté, l’OL commençait à trouver des failles dans la défense amiénoise comme cette combinaison entre Terrier et Dembélé qui a amené la première situation dangereuse pour les Gones (11e). L’ancien pensionnaire du Celtic s’illustrait six minutes plus tard par un tir bien capté par Dreyer (17e). Une domination rhodanienne finalement concrétisée par un penalty obtenu par Traoré et transformé par Dembélé (0-1, 19e).

L’OL bousculé en fin de match

Menés, les joueurs d’Amiens ont ensuite subi un deuxième coup dur quelques instants plus tard. Averti sur le penalty, Adénon a en effet été invité à rejoindre les vestiaires dès la 26e minute après un second carton jaune reçu suite à une semelle sur Diop. Une expulsion synonyme de sortie prématurée de Bodmer et qui a surtout fait monter la tension côté picard. Une aubaine pour l’OL qui en a profité pour inscrire le but du break par Traoré dans le temps additionnel de la première période (0-2, 45e+2). Au retour des vestiaires, après un coup de gueule des dirigeants d’Amiens devant le local des arbitres, Léo Dubois, touché à la cheville, laissait sa place à Jason Denayer.

Remontés, les hommes de Christophe Pélissier ont attaqué ces 45 dernières minutes pied au plancher, avec un pressing très haut. Mais il était écrit que l’actuel 18e du classement de Ligue 1 n’y arriverait pas ce soir. Après une première alerte à la 51e minute sur une belle frappe lointaine, Martin Terrier permettait d’accentuer davantage l’avance lyonnaise à l’heure de jeu. Bien servi par Dembélé, l’ex-Strasbourgeois s’en est allé crucifier Dreyer d’une frappe enroulée du droit imparable (0-3, 60e). Son premier but depuis le 26 septembre ! Un soulagement pour l’OL ? Eh bien pas vraiment. Dans une fin de match animée, Amiens est enfin parvenu à trouver la faille grâce à un but contre son camp de Denayer sur un coup franc de Kurzawa (1-3, 70e), avant d’inscrire une deuxième réalisation par l’intermédiaire de Timité (2-3, 90e+2). Malheureusement pour les Picards, ce but est arrivé trop tard. Au final, l’OL rejoint le PSG en quart de finale et Bruno Genesio remporte enfin son premier match de Coupe de la Ligue.

Revivez le film du match

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10