C’était la surprise du chef concoctée par Rudi Garcia. Mardi soir, pour affronter Sochaux en Coupe de la Ligue, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille a aligné Boubacar Kamara, 17 ans, au poste de latéral droit. Soit la première titularisation, et la première apparition, du jeune défenseur central de formation avec son club. Une belle récompense pour le minot, qui n’a pas raté ses débuts, malgré l’élimination de l’OM aux tirs au but.

« Un beau début de rencontre, solide dans les duels et très concentré face à ses adversaires directs », avons-nous écrit hier dans notre résumé de la rencontre. Rudi Garcia s’est lui dit « content du match de Bouba ». Nos confrères de La Provence l’ont trouvé « appliqué », soulignant qu’il ne « rechignait pas aux contacts » mais était « timide sur les dédoublements ». Normalement défenseur central, Kamara a démarré à un poste moins exposé, laissant Doria gagner un peu de temps de jeu (sans convaincre).

La signature d’un contrat pro en ligne de mire

Avec ce baptême du feu, il a franchi un premier palier. Reste à savoir si cela s’apparente à une manœuvre politique de la part de l’OM et Rudi Garcia. En effet, le jeune défenseur n’a toujours pas signé de contrat professionnel et négocie avec ses agents depuis plusieurs semaines avec le club phocéen, qui craint de le perdre en raison de l’intérêt de plusieurs formations européennes.

En lui donnant du temps de jeu, Rudi Garcia a envoyé un message très positif au clan Kamara, qui a, selon L’Equipe, des contacts avec Manchester City. Supporter de l’OM depuis toujours, le jeune défenseur avait twitté il y a quelques jours « un jour peut-être », accompagné d’une photo de lui à l’entraînement de l’OM. Hier soir, il a vécu une première partie de son rêve.