Dix jours après sa déconvenue face à Burnley en Premier League à domicile (0-2) et fort de deux succès (à Tranmere, 6-0, en FA Cup, puis à Manchester City, 1-0, en Carabao Cup) Manchester United (6e, 34 points) revenait à Old Trafford pour y affronter Wolverhampton (8e, 34 points), qui restait sur une courte défaite face à l’ogre Liverpool (1-2). Ole Gunnar Solskjaer alignait d’entrée la recrue la plus chère du mercato hivernal, Bruno Fernandes, pour tenter de renouer avec le succès en championnat.

Les Red Devils et les Wolves ont tour à tour eu leur chance d’obtenir les trois points. Mais Bruno Fernandes, Harry Maguire ou encore DIogo Dalot, n’ont réussi à trouver la faille. Tout comme Raúl Jiménez ou Romain Saïss du côté des visiteurs. Aucune des deux formations n’est donc parvenue à faire la différence (0-0). Manchester United enchaîne un troisième match sans victoire en championnat et reste à portée de Tottenham (34 points), qui accueille Manchester City dimanche (17h30). Les Mancuniens manquent l’opportunité de se rapprocher de la quatrième place occupée par Chelsea et comptent le même nombre de points que Wolverhampton (35 points).