Ce n’est un secret pour personne ; Antoine Griezmann plaît énormément au Barça. Et les Catalans semblent très bien placés pour s’offrir le Français - dont la clause sera de 100 millions d’euros cet été - à tel point qu’il se dit même que sa compagne aurait déjà parcouru Barcelone à la recherche d’une maison. « Je demande et exige à Griezmann que pendant qu’il est ici, il défende le maillot comme il faut. Je peux comprendre que tous les joueurs qui sont ici ne soient pas supporters de l’Atlético de cœur et puissent avoir envie de changer. Il ne faut pas les critiquer ou les crucifier pour ça », expliquait Gabi après le match du week-end, avouant à demi-mot un futur départ du numéro 7.

Mais du côté de l’Atlético, on veut tout faire pour le retenir, et on aurait passé la seconde pour offrir une prolongation au joueur. Miguel Ángel Gil Marín, CEO du club, avait déjà confirmé en décembre qu’un effort serait fait pour conserver Grizi. Mundo Deportivo dévoile maintenant que les récentes opérations mercato de l’Atlético, à savoir les ventes de joueurs comme Carrasco ou Gaitan en Chine, étaient aussi destinées à faire face aux prolongations de Griezmann et de Jan Oblak.

Jan Oblak a-t-il vraiment prolongé ?

Marca confirme aussi cette volonté de l’Atlético de monter encore le salaire d’Antoine Griezmann, dont les émoluments actuels sont situés entre 12 et 14 millions d’euros annuels selon la presse espagnole. Au sein du club, on souhaite que si Griezmann prend la décision de partir, ce ne soit pas pour des raisons financières. On peut donc imaginer que les Madrilènes sont prêts à s’aligner sur les propositions salariales du Barça ou encore de Manchester United si les Red Devils reviennent à la charge. Les dirigeants eux sont convaincus que Griezmann n’a pas encore d’accord avec d’autre club.

Quant au gardien, son cas est un peu plus confus. Le président colchonero Enrique Cerezo expliquait récemment qu’il avait prolongé son contrat, mais il n’y a encore eu de communication officielle à ce sujet, et personne ne semble réellement savoir quelle est la situation du Slovène. En revanche, en Espagne on semble être plus optimiste sur sa continuité au sein du club. Deux dossiers chauds que l’Atlético va donc devoir régler rapidement...