Ce week-end, le Real Madrid s’est à nouveau incliné. Cette fois c’était à domicile contre Levante (1-2). Malgré le but de Marcelo, un défenseur, la Casa Blanca a battu son record de minutes passées sur le terrain sans inscrire le moindre but. Par conséquent, Florentino Pérez devrait s’atteler à chercher un avant-centre lors du mercato estival et ce matin, c’est le nom de Zlatan Ibrahimovic, le buteur des Los Angeles Galaxy, qui est lâché par la Cadena COPE.

Mais ce n’est pas le seul changement qui devrait intervenir chez les Merengues en cette fin d’année 2018. En effet, avec une septième place et trois défaites déjà en neuf rencontres, la place de Julen Lopetegui, l’entraîneur arrivé cet été après avoir été viré de la sélection espagnole, est plus que menacée. Skysports évoquait même dimanche que la fin était plus que proche et que sa présence sur le banc ce mardi, en Ligue des Champions, contre le Viktoria Plzen, n’était pas du tout assurée.

Solari en pole ?

Ainsi, la liste de ses futurs successeurs commence à être annoncée, puisqu’on n’en rate jamais une en Espagne. Ainsi, ce lundi matin, c’est Santiago Solari, l’ancien joueur du Real Madrid (2000-2005), qui est annoncé pour le remplacer. Aujourd’hui, l’Argentin entraîne la Castilla et pourrait donc être promu comme l’a été par le passé Zinedine Zidane, avec la réussite qu’on connaît. C’est en tout cas ce qu’avance le journal Marca ce matin.

D’autres entraîneurs sont cités par la publication espagnole : Laurent Blanc (sans club), Antonio Conte (sans club), Roberto Martinez (sélectionneur de la Belgique), mais il semble bien que Santiago Solari soit le premier nom coché par Pérez. Pour cause, l’ancien milieu de terrain connaît bien le Real Madrid et, surtout, ce qu’il peut représenter puisque cela fait maintenant cinq années qu’il entraîne dans les équipes de jeunes du Real Madrid. Reste maintenant à savoir s’il parviendra à redresser la barre.