« À chaque mercato, on dit que je vais partir. Moi, personnellement je n’ai jamais dit que j’allais partir. Là sur ce mercato je le dis clairement, j’aimerais partir pour pouvoir continuer mon évolution. J’espère de tout cœur que ce sera le cas (...) Je veux partir », nous a confié Moussa Sissoko le 7 juin dernier à Clairefontaine alors qu’il était en pleine préparation pour l’Euro 2016. Une compétition que le milieu de terrain a débuté sur le banc avant de la terminer dans la peau d’un titulaire. Un tournoi qui lui a aussi permis de taper dans l’oeil des meilleurs clubs européens désireux de lui offrir une belle porte de sortie.

Le Borussia Dortmund s’est vite positionné. Idem pour le Real Madrid. Mais les Merengues qui n’ont pas pu dégraisser au milieu de terrain ont lâché l’affaire.Ces derniers jours, Everton, Tottenham, West Bromwich Albion et l’Inter Milan se sont positionnés sur ce dossier. Mais la partie était loin d’être gagnée pour ces clubs puisque Newcastle n’a fait aucun cadeau au clan Sissoko. Les Magpies ont fixé son prix à 40 millions d’euros alors que son prix initial avait été fixé à 25 millions d’euros. Les Toons ont repoussé plusieurs courtisans.

Mais sachant pertinemment que l’international français ne voulait plus rester à Newcastle, les Anglais ont dû céder . Au final, selon nos informations, ce sont les Spurs de Mauricio Pochettino qui raflent la mise, au nez et à la barbe d’Everton, qui semblait avoir bouclé l’opération plus tôt dans la soirée ! Il va signer un contrat de 5 ans avec la formation londonienne pour un montant qui devrait avoisiner les 30 M€.