Les deux joueurs croates de l’effectif merengue donnent du fil à retordre à la direction du Real Madrid. À l’instar de Cristiano Ronaldo, Luka Modric aurait des envies d’ailleurs après avoir tout gagné avec la Casa Blanca. Courtisé par l’Inter Milan, l’ancien joueur de Tottenham doit rencontrer son président Florentino Pérez. Un tête-à-tête qui sera sans doute décisif. De son côté, Mateo Kovacic, qui avait déjà fait part de ses envies de départ, aurait franchi un cap dans son bras de fer avec le Real Madrid.

La presse espagnole a indiqué hier que l’ex-Intériste refuserait désormais de s’entraîner avec le groupe merengue. Une nouvelle information qui confirme l’été compliqué qu’est en train de vivre la Casa Blanca. Mais hier soir, à l’occasion d’une conférence de presse d’avant-match (face à l’AS Roma), le coach merengue Julen Lopetegui est monté au créneau pour démentir ce supposé clash. « Je ne vois pas de quoi vous voulez parler au sujet de Kovacic. Il s’est entraîné avec ses coéquipiers et il n’y a pas eu le moindre problème. Je suis content de lui ».

Lopetegui pas inquiet mais...

Une mise au point qui démontre encore une fois que Lopetegui compte faire la sourde oreille face à toutes ces rumeurs de départ. « J’ai répondu l’autre jour. Le président s’est exprimé à ce sujet et nous ne doutons pas une seconde sur le fait qu’il (Modric) continuera à jouer avec nous. Il n’y a rien de nouveau. Est-ce que j’ai parlé à Modric ? Je parle avec mes joueurs quand je considère que c’est opportun, mais ça reste entre nous. (...) Kovacic et Modric seront très heureux de continuer à jouer pour le Real Madrid ». Un discours qui ressemble toutefois davantage à une volonté de contenir le feu qui se propage au sein du vestiaire madrilène.

Interrogé sur le mercato très soft du Real Madrid (Odriozola, Lunin), Lopetegui affirme être en parfaite symbiose avec ses dirigeants et que l’absence de renforts de poids, notamment pour remplacer Cristiano Ronaldo, ne le perturbe pas. Cependant, l’ancien sélectionneur de la Roja a tout de même lâché une phrase qui en dit long sur ses craintes si Modric plie bel et bien bagage. « Ça reste privé, mais nous sommes sur la même longueur d’onde. Nous sommes conscients qu’un des meilleurs joueurs de l’histoire du Real Madrid est parti (Cristiano Ronaldo). (...) Je suis convaincu de la capacité de cette équipe à gagner... tant que personne d’autre ne s’en va ».