Le Real Madrid n’a pas digéré d’avoir loupé Kylian Mbappé l’été dernier. Le vice-président de l’AS Monaco Vadim Vasyliev l’évoquait encore la semaine dernière, affirmant que Florentino Pérez lui parlait de cet épisode à chaque rencontre. Mbappé a voulu rejoindre le PSG et l’ASM a accepté son choix, favorisant donc le club de la capitale avec un transfert effectué sous la forme d’un prêt avec option d’achat à 180 M€. Une option d’achat quasi-automatique car l’une de ses clauses était, par exemple, qu’elle serait levée si le PSG était maintenu en Ligue 1. Ce deal avait donc fait beaucoup jaser à l’époque et le Real Madrid en premier lieu.

Depuis, la Coupe du Monde est passée par là et les dirigeants merengues ont de quoi l’avoir encore plus mauvaise. Est-ce pour cela que la presse madrilène et certains journalistes évoquent avec insistance depuis mercredi une hypothèse assez invraisemblable ? Cela a commencé sur les ondes d’Onda Cero, un journaliste espagnol évoquant les sanctions pesant sur le PSG, de nouveau sous le coup d’une enquête de l’UEFA et du fair-play financier. Les résultats de cette deuxième inspection des comptes parisiens doivent être connus ce jeudi, et elle pourrait conduire à des sanctions bien plus importantes. Et si le PSG était poussé à la vente de joueurs pour équilibrer son bilan ? Et s’il ne pouvait finalement pas incorporer de recrues ?

L’option d’achat de Kylian Mbappé est déjà levée

La seconde hypothèse est retenue et selon As, qui en fait sa Une aujourd’hui, le PSG ne pourrait alors pas payer les 180 M€ dus à l’AS Monaco. Kylian Mbappé reviendrait donc sur le Rocher et le Real Madrid pourrait tranquillement négocier avec les dirigeants du club de la Principauté. Voilà le scénario retenu par la presse madrilène. Cependant, l’option d’achat de Kylian Mbappé a déjà été levée par le club francilien. De plus, les contrats de prêt sont normalement conclus au 30 juin. Si Mbappé avait dû revenir à Monaco, il l’aurait déjà fait.

Malgré tout, le Real Madrid semble s’accrocher à un tel scénario qui ferait oublier la perte de Cristiano Ronaldo. Et mine de rien, le PSG doit se méfier des conclusions de l’UEFA après cette nouvelle enquête. Une obligation de vendre des joueurs pour se conformer aux normes du fair-play financier et les yeux seraient tout de suite braqués sur Neymar et Mbappé. Pour le premier nommé, les liens sont toujours entretenus avec le Real Madrid, via Neymar senior, comme nos confrères allemands de Fussball Transfers l’ont révélé hier.