Alexander Hleb (30 ans, Barcelone, Milieu offensif)

En grande difficulté depuis son départ d’Arsenal pour Barcelone en 2008, Alexander Hleb n’y arrive pas. Prêté la saison passée à Birmingham, le stratège biélorusse a réalisé une saison quelconque (19 apparitions – 1 but), à des années lumières de son niveau avec les Gunners. De retour au Barça, son avenir n’est clairement pas à Barcelone, puisque le club catalan l’a mis sur la liste des transferts. Proposé la saison passée à Lyon et à Marseille, il souhaiterait rebondir en Premier League ou alors à Stuttgart. Pour l’instant, Hleb attend les offres.

N’Dri Romaric (28 ans, Séville, Milieu défensif)

A Séville depuis trois saisons, Romaric se plait en Andalousie. Malgré un temps de jeu limité et des relations difficiles avec les supporters, l’international ivoirien n’envisage pas de partir. Pourtant, il ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait comme il l’expliquait à une radio locale. « Il me reste deux ans de contrat, mais mon désir est de jouer, d’avoir plus de temps de jeu et si je ne joue pas, nous allons voir. » Un temps intéressé, l’OM pourrait revenir à l’assaut dans les prochaines semaines, de même que quelques clubs turcs, Norwich et Stuttgart. Séville a déjà fixé le montant du transfert, il sera de l’ordre de 4 M€. Avis aux amateurs.

Pierre-Achille Webo (28 ans, Majorque, Attaquant)

Sévissant sur les pelouses de Liga depuis près de dix ans, l’attaquant camerounais est à la croisée des chemins. Ne disposant plus que d’une seule année de contrat, Webo doit prendre une décision importante quant à son avenir. Annoncé au PSG il y a quelques semaines et à Bordeaux par le passé, l’attaquant majorquin n’est pas un buteur (47 buts en 227 matches de Liga) mais possède une solide expérience et reste accessible pour une somme avoisinant les 4 M€.

Nelson Valdez (27 ans, Hercules, Attaquant)

Recrue phare d’Hercules l’été dernier, l’attaquant paraguayen a été l’un des seuls à tenir son rang avec David Trezeguet. Ses 8 buts en 25 matches en sont le meilleur exemple. Mais les ambitions démesurées du président du club d’Alicante vont précipiter la chute d’Hercules. Disposant d’une clause de sortie maximale fixée à 5 M€, le natif de Caaguazu souhaite continuer à évoluer au plus haut niveau à l’avenir. Et les pistes ne manquent pas. Le FC Séville, l’Olympiakos, Malaga, Majorque et la Lazio Rome seraient intéressés. À suivre.

Dans le même thème :

- Premier League : les bonnes affaires du mercato estival (4/4)