On pensait que le mercato de Malaga avait pris fin avec la signature de Santi Cazorla la semaine passée pour une vingtaine de millions d’euros. Mais avec le club andalou, on n’est jamais à l’abri d’une surprise. Ainsi, L’Équipe annonce ce matin que la dernière lubie des pensionnaires de La Rosaleda se nommerait Raul Gonzalez Blanco (34 ans). Une hypothèse plausible à en croire les dernières tendances en provenance d’Allemagne.

Car s’il a inscrit un doublé ce dimanche en Coupe d’Allemagne avec Schalke 04 face au FC Teningen (11-1), l’Espagnol est apparu fatigué et lassé. El Siete avait d’ailleurs déjà laissé entendre qu’il s’interrogeait sérieusement sur son avenir en Allemagne. D’autant plus que son entraîneur Ralf Rangnick ne semble pas vraiment construire son équipe autour de lui à l’inverse de ce qu’avait fait Felix Magath avant lui.

La rumeur prend davantage de poids après la révélation par As et Marca de la visite (de simple courtoisie ?) de l’ancien Madrilène à l’hôtel où étaient réunis Manuel Pellegrini (son ex-coach au Real), son staff et ses joueurs jeudi. À Malaga, Raul connaît de nombreux joueurs côtoyés au Real Madrid ou en sélection (Van Nistelrooy, Baptista ou encore Joaquin), ce qui faciliterait son intégration. Son recrutement donnerait encore un peu plus de cachet au recrutement de Malaga. Encore faut-il que le cheick Al-Thani passe à l’action... Affaire à suivre.

Dans le même thème :

- L’incroyable recrutement de Malaga