Fraîchement auréolé du titre de vainqueur de la Coupe de France, le Stade Rennais accueillait hier l’AS Monaco. Un match vital pour les Asémistes dans la lutte pour le maintien. Côté breton, cette rencontre était surtout l’occasion de communier avec le public du Roazhon Park venu en masse célébrer ses champions. Au final, les deux formations se sont quittées sur un match nul (2-2). Mais hier, un jeune homme en a profité pour faire sensation. Il s’agit d’Eduardo Camavinga.

Âgé d’à peine 16 ans, ce pur produit de la formation rennaise est devenu le premier joueur né après le 1er janvier 2002 à démarrer un match dans les cinq plus grands championnats d’Europe. Un énorme coup de projecteur pour celui dont la carrière professionnelle a subi un formidable coup d’accélérateur cette saison. En décembre dernier, il est devenu le plus jeune joueur a paraphé son premier contrat professionnel (jusqu’en 2021) à Rennes. Quatre mois plus tard, le 6 avril 2019 à Angers (3-3), il faisait ses grands débuts en équipe première en entrant en toute fin de match.

Un record de précocité à Rennes

S’en sont suivies deux autres entrées en jeu (le 9 avril contre Nîmes et le 14 avril face à Nice) et donc une première titularisation en pro hier soir. Une grande première plus que satisfaisante. Très technique et costaud sur le plan physique, Camavinga a surtout été omniprésent à la récupération, régnant dans l’entrejeu et éclipsant ainsi les Monégasques. Ses grattages de ballon lui ont d’ailleurs permis d’être impliqué sur les deux buts rennais. Lancé dans le grand bain de la Ligue 1 dans cette fin de saison sans plus aucun véritable enjeu pour les Bretons, Camavinga peut donc en profiter pour se faire la main en vue de la saison prochaine.

C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé son entraîneur Julien Stéphan en conférence de presse d’après-match. « C’est un jeune que je connais bien, depuis maintenant un moment, qu’on intègre progressivement. Il ne faut pas non plus lui brûler les ailes. Mais on sait que c’est un jeune joueur qui a un très, très, très gros potentiel, qu’on va continuer à développer, qui va grandir au club et j’espère pour lui, qui va, dans les mois à venir, s’installer durablement dans l’équipe », a-t-il indiqué dans des propos relayés par Ouest-France. Et en tant qu’ancien coach des équipes de jeunes du SRFC, Stéphan sait de quoi il parle.