Pour le premier mercato version GAPC, les Girondins de Bordeaux vont-ils se montrer actifs ? Pour le moment, la discrétion reste de mise sur le sujet en Gironde, et difficile de connaître réellement les intentions girondines en janvier. Côté départs, François Kamano cristallise l’attention, et l’AS Monaco se serait portée candidate pour l’accueillir en janvier. Mais niveau arrivées, aucune piste ne filtrait jusqu’ici. Ce samedi, le média espagnol ABC révèle en effet que la direction du club aquitain étudierait avec attention le dossier Ryad Boudebouz (28 ans).

Le milieu de terrain algérien connaît un début de saison compliqué avec le Betis Séville (six titularisations en Liga). Pour autant, sa cote de popularité reste intacte en Ligue 1 depuis son départ de Montpellier. Côté sévillan, on ne s’opposerait pas à un départ d’un joueur qui a coûté sept millions d’euros (le MHSC aurait conservé 20% des droits sur une éventuelle revente). Pour les hautes sphères andalouses, la porte reste clairement ouverte en janvier, mais sous conditions.

Le Betis attend plus des Girondins pour Boudebouz

Récemment, l’OGC Nice s’était manifesté pour relancer l’ancien Héraultais mais cette piste se serait considérablement refroidie, surtout avec les départs conjugués de Jean-Pierre Rivère et Julien Fournier du Gym. Bordeaux aurait formulé une première offre refusée pour le moment par ses homologues espagnols. Celle-ci reposait sur un prêt avec option d’achat et la prise en charge en intégralité des émoluments du joueur. Mais voilà, le montant de l’option d’achat a été jugé trop faible par le Betis.

Si les prétendants du Fennec n’augmentent pas leurs offres, ce dernier devrait rester en Espagne jusqu’en juin prochain. Un scénario qui n’arrangerait aucune des deux parties. Car pour le natif de Colmar, obtenir du temps de jeu demeure une priorité si il veut entretenir l’espoir de disputer la prochaine Coupe d’Afrique des Nations avec l’Algérie l’été prochain. Les Girondins offriront-ils l’opportunité à Boudebouz de se relancer ? Affaire à suivre...