48 heures de folie ! Vendredi, l’AS Monaco a fait un énorme coup. Après plusieurs jours d’attente, le club de la Principauté a enfin pu faire signer Cesc Fabregas. « L’AS Monaco est heureux d’annoncer l’arrivée de Cesc Fabregas (31 ans) en provenance de Chelsea FC. Le milieu de terrain s’engage pour 3 saisons et demie, jusqu’en juin 2022 ». Un vrai renfort pour les pensionnaires du stade Louis II lancés à fond dans leur mission maintien, eux qui sont avant-derniers de Ligue 1. Le champion du monde espagnol né en 87, que connaît très bien Thierry Henry, a été recruté pour amener son expérience du très haut niveau, lui qui est passé par Arsenal, le Barça et Chelsea, mais aussi son talent indéniable.

Le temps de faire son premier entraînement puis son bizutage sur une chanson espagnole samedi, le footballeur âgé de 31 ans a fait ses premiers pas sous le maillot monégasque dès dimanche lui qui était donc qualifié pour jouer. Et c’est à l’Orange Vélodrome que Fabregas, titulaire, a disputé son premier match avec son nouveau club. Très attendu, l’international ibérique, positionné au milieu de terrain, a livré une prestation correcte dans l’ensemble. Bien évidemment, tout n’a pas été parfait. Il a parfois logiquement manqué d’automatismes avec ses coéquipiers. Mais il a su trouver sa place au fur et à mesure de la rencontre, en réalisant de beaux enchaînements avec ses partenaires au milieu de terrain ou en distillant quelques jolies passes (84% de passes réussies), dont une qui aurait pu être décisive pour Youri Tielemans en fin de rencontre (90e +1).

Fabregas a mis tout Monaco dans sa poche

Le numéro 44 de l’AS Monaco, auquel la Rédaction FM a attribué la note de 6, a donc réalisé des débuts prometteurs. De son coach à ses coéquipiers, tout le club est déjà emballé par son arrivée. C’est le cas de Rony Lopes. Le milieu offensif portugais a dit tout le bien qu’il pensait de la recrue espagnole après le match face à l’OM. « C’est très facile de jouer avec un joueur comme lui. Il a beaucoup de qualités, il va nous apporter beaucoup. Nous, on est aussi là pour l’aider au début. C’est un régal de jouer avec lui ! » Et nul doute qu’au fur et à mesure des matches et des entraînements, Fabregas montera en régime et apportera un gros plus à une équipe monégasque qui était au fond du trou. De passage en conférence de presse d’après-match, Thierry Henry a lui aussi donné son avis sur son joueur. Et forcément, il était ravi.

« Cesc a grandi avec le match. Minute après minute, il a commencé à mettre sa main sur le jeu et marquer cette pause, comme Naldo le fait derrière, lui au milieu. Rony Lopes nous amène ça aussi peu. Il (Fabregas, ndlr) a su lire entre les lignes. Sur certaines actions, on aurait pu mieux finir. Mais il faut essayer d’avancer pas à pas. Mais je pense que c’est surtout pour le moral, le point est bon s’il y a des victoires derrière. Oui, ça donne de l’espoir, on a eu les occasions, on les avait eues contre Rennes aussi, on est sur le bon chemin maintenant il faut essayer de prendre plus de points ». Avec Cesc Fabregas, mais également Naldo, Fodé Ballo-Touré, William Vainqueur et bientôt probablement Michy Batshuayi, l’AS Monaco aura de quoi faire pour vivre une meilleure deuxième partie de saison !