Quatre jours après son large succès contre l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1) dans le cadre de la 2e journée de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain retrouvait déjà son public du Parc des Princes lors d’un choc contre l’Olympique Lyonnais en clôture de la 9e journée de Ligue 1. De son côté, le club rhodanien restait sur un match nul face au Shakhtar Donetsk (2-2). En ce qui concerne le championnat de France, le PSG avait battu Nice (0-3) le week-end dernier alors que l’OL avait fait match nul face à Nantes (1-1). Pour cette belle affiche, Thomas Tuchel alignait un 4-2-3-1 avec le duo Verratti-Marquinhos devant la défense. Côté lyonnais, Bruno Genesio s’appuyait sur le même schéma tactique avec notamment Morel en défense à la place de Marcelo ou encore Tousart dans l’entrejeu à la place de Diop.

Dès le début de la partie, les Gones montraient de belles choses et tentaient de mettre le pied sur le ballon, mais Fekir se blessait à la cheville après trois minutes de jeu. Revenu sur la pelouse, le capitaine lyonnais ne pouvait finalement pas continuer et devait laisser sa place à Cornet (7e). Un véritable coup dur pour l’OL. D’autant plus que sur l’action suivante, le PSG obtenait un penalty. Sur une mauvaise remise de Mendy vers Lopes, Mbappé était fauché par le portier portugais et M. Gautier désignait le point de penalty. Neymar ne tremblait pas pour ouvrir le score (9e, 1-0). Les Gones répondaient derrière mais Aouar et Ndombele (11e) n’inquiétaient pas Buffon, qui s’employait cependant sur un coup franc de Depay (13e). Dans cette première période, les hommes de Bruno Genesio avaient le ballon mais les Parisiens amorçaient plusieurs contres. Avant la demi-heure de jeu, Mbappé était contré au dernier moment par Mendy (27e). Mais le match allait prendre une autre tournure...

Suite à un festival dans l’entrejeu, Ndombele faisait la différence avant d’être fauché par Kimpembe, auteur d’un tacle dangereux les deux pieds décollés du sol. M. Gautier sortait d’abord le carton jaune mais changeait sa décision après visionnage du ralenti et donc l’aide de la VAR. Le champion du Monde français était donc expulsé (35e). Thomas Tuchel lançait donc Kehrer à la place de Cavani (40e), alors que Bruno Genesio devait remplacer Rafael, touché à l’épaule, par Dubois (42e). Et après une énorme occasion ratée par Denayer, qui ne cadrait pas sa tête (42e), les deux équipes se retrouvaient à dix contre dix. Pour une faute sur Mbappé, Tousart recevait un deuxième avertissement synonyme d’expulsion (45e+2). Les deux formations regagnaient donc les vestiaires sur ce score à l’avantage du PSG, le tout après une première période animée.

Le show Mbappé !

En deuxième période, la rencontre reprenait donc à dix contre dix, avec une reprise sur les chapeaux de roues ! Après un duel perdu de Mbappé face à Lopes (47e), Buffon s’imposait face à Cornet (48e), qui trouvait ensuite le poteau en contrant un dégagement de Thiago Silva (52e). Et de l’autre côté, l’attaquant français du PSG trouvait à son tour le poteau sur un tir croisé (52e). Le champion du Monde poussait pour enfin marquer son but mais Lopes, encore une fois, remportait son duel (56e). Mais après plusieurs ratés, l’international français se reprenait, et de quelle manière ! Après un travail de Neymar dans la surface, Mbappé retrouvait le ballon et trompait la vigilance de Lopes avec l’aide des deux poteaux (61e, 2-0). Quelques instants plus tard, le joueur de 19 ans inscrivait un doublé en poussant le cuir dans le but vide sur un service de Marquinhos (66e, 3-0). Enfin lancé, le natif de Bondy prenait même feu...

Car trois minutes plus tard, l’ancien joueur de l’AS Monaco y allait de son triplé. Servi dans le dos de la défense par Neymar, Mbappé venait ajustait encore une fois Lopes d’une frappe du pied droit (69e, 4-0). Mais le Français ne voulait pas s’arrêter en si bon chemin. À la 74e minute, l’attaquant parisien, après des tentatives de Meunier et Neymar, enfonçait encore un peu plus le clou d’une frappe depuis le point de penalty (74e, 5-0). Un quadruplé qui lui permet d’être co-meilleur buteur du championnat de France avec son coéquipier Neymar (8 réalisations) ! Derrière, Thomas Tuchel faisait entrer Draxler à la place de Ferratti (75e), alors que Bruno Genesio lançait Diop pour Cornet (78e). Surpris par la montée en puissance de Mbappé, les Gones réagissaient cependant par l’intermédiaire de Depay. L’attaquant néerlandais tentait sa chance mais Buffon déviait sur sa barre transversale (81e). En fin de rencontre, Di Maria sortait pour laisser Diapy jouer quelques minutes (84e), alors que Neymar tentait lui un ciseau (88e) mais ne cadrait pas. Le PSG s’imposait donc largement 5-0 contre l’OL grâce notamment à une prestation XXL de Mbappé !

L’homme du match : Mbappé (9) dès le début de la rencontre, il a été décisif en obtenant un bon penalty, que Neymar s’est chargé de transformer (9e). Son centre à la 18e n’a pas trouvé le Brésilien. Il a tenté à nouveau, mais son tir est contré (27e). Juste avant la pause, il a provoqué le deuxième carton jaune de Tousart, menant à son expulsion (45+2e). Au retour des vestiaires, il a buté sur Lopes, qui est bien sorti (47e), et a touché le poteau, alors qu’il pouvait servir Neymar seul au point de penalty (52e). Le gardien portugais a encore gagné un duel face à lui, en sortant bien dans ses pieds (56e). Après une énième tentative manquée, il a fini par trouver la faille, après un bon travail de Neymar, par une frappe touchant les deux poteaux (61e). À la 69e ; il a réalisé le coup du chapeau, après une belle ouverture de Neymar. Il a trouvé le chemin des filets une quatrième fois, tirant du point de penalty pour enfoncer Lopes (74e). Malgré les ratés du début, c’est une performance de très haut niveau qu’il a livrée.

Paris Saint-Germain

- Buffon (6,5) : en première période, le gardien italien a été sollicité dès la 11e minute par Ndombele, sans être inquiété. Il a dû à nouveau s’employer deux minutes plus tard sur un coup franc de Depay, qu’il a détourné en corner (13e). À la reprise, il s’est encore illustré, réalisant une superbe parade devant Cornet (48e). Il a ensuite été battu par ce même Cornet, mais son poteau l’a sauvé (52e). Il a effectué un ultime arrêt, en déviant sur la barre une frappe de Depay (81e).

- Bernat (4,5) : la première mi-temps de l’Espagnol n’a pas été de tout repos. Face à Traoré, l’ancien du Bayern Munich n’a pas été à son aise. À chaque un-contre-un, le Burkinabé a pris le dessus. La deuxième période a été dans la continuité défensivement et il a perdu beaucoup de ballons. Sur le plan offensif, il n’a centré qu’une seule fois (54e). On attend encore un peu plus de lui.

- Thiago Silva (7) : le capitaine parisien a tenu son rang durant les 45 premières minutes, durant lesquelles il a été le seul joueur du PSG à son niveau. Il a effectué les gestes justes, notamment ce beau tacle devant Cornet pour dégager le ballon en corner (43e). Le retour sur la pelouse a été un peu plus compliqué. Il a d’abord remis en jeu Cornet, qui n’a pas trompé Buffon. Il a ensuite loupé son dégagement, qui a fini sur la tête de ce même Cornet, touchant par la suite le poteau (52e). Il s’est repris et a bien terminé sa partie en gardant sa cage inviolée.

- Kimpembe (non noté) : le défenseur central français n’a pas été très serein durant son match. Il a fait beaucoup de fautes, ce qui a mené à son expulsion dès la 35e minute de jeu, suite à une très belle sortie de balle de Ndombele. D’abord averti par M. Gautier, il a vu rouge et a dû laisser ses partenaires à 10.

- Meunier (5) : aligné à droite de la défense, le Belge a vécu de meilleures soirées au Parc des Princes. Défensivement, il n’a pas été dans un bon jour et a souvent laissé passer son vis-à-vis, particulièrement en première période. Offensivement, il n’a pas apporté grand-chose, mis à part son tir stoppé par Lopes, à l’origine du quadruplé de Mbappé (74e). On l’a déjà connu meilleur.

- Marquinhos (6) : titularisé au milieu de terrain en l’absence d’Adrien Rabiot, le Brésilien a connu un premier acte compliqué, n’étant pas à son poste de prédilection. Il a été notamment surpassé par son adversaire lyonnais Ndombele. À son retour sur le terrain, il y a eu du mieux dans son jeu. C’est lui qui a été à la passe pour servir Mbappé sur le but du 3-0 (66e).

- Verratti (7) : durant la première période, il a été mis en difficulté par le milieu lyonnais Ndombele. Il n’a pas su garder le ballon pour contrôler la possession, et effectuer de bonnes transitions offensives. Mais fidèle à lui-même, il s’est réveillé en seconde mi-temps. Il est au départ de l’action menant au troisième but parisien, en servant bien Marquinhos, qui a fait de même pour Mbappé (66e). Il est remplacé par Julian Draxler à la 75e. Le milieu allemand ne s’est pas réellement illustré.

- Di Maria (4,5) : l’Argentin a été invisible tout la première période, si ce n’est à la 21e minute, lorsqu’il a stoppé un ballon de la main dans la surface, que M. Gautier a estimé involontaire. Il ne s’est pas beaucoup plus montré en deuxième mi-temps, et a logiquement été remplacé par Moussa Diaby (84e). Le jeune parisien n’a pas eu le temps de peser sur la rencontre.

- Neymar (8) : la star parisienne a marqué son huitième but de la saison, sur un penalty obtenu par Mbappé (9e). On retrouve les deux hommes dix minutes après, mais le Brésilien n’a pas pu reprendre le centre du Français (18e). Malgré quelques accélérations, il n’a pas réussi à faire la différence. À l’heure de jeu, il a fait un excellent travail dans la surface lyonnaise, à l’origine du but du break de Mbappé (61e). Il a été encore une fois décisif en lançant bien Mbappé pour son triplé (69e). Il a encore été au départ de l’action menant à la frappe de Meunier, suivi du quatrième but de Mbappé (74e). Sa dernière tentative, un ciseau, n’est pas cadrée (88e).

- Mbappé : voir ci-dessus

- Cavani (non noté) : l’attaquant uruguayen n’a pas souvent été trouvé. Il n’a touché que six ballons, qu’il n’a pas pu exploiter pour être décisif. Il a pourtant fait les efforts défensifs, et a mené une contre-attaque, mal négociée par ses partenaires (11e). Suite à l’expulsion de Kimpembe, il est remplacé par Thilo Kehrer (6) à la 40e. L’Allemand est venu se placer en défense centrale, au poste de Kimpembe. Son entrée a été sérieuse et il a été appliqué. Il a effectué un beau tacle devant Ndombele pour contrer sa frappe (68e).

Olympique Lyonnais

- Lopes (4) : le gardien portugais de l’OL a très mal débuté son match. Dès la huitième minute, il est mal sorti dans sa surface sur Mbappé et a concédé un penalty, transformé par Neymar (9e). Anthony Lopes n’a ensuite rien eu à faire dans le premier acte, le penalty du Brésilien étant le seul tir cadré avant la pause du PSG. Dès l’entame du deuxième acte, le portier de 28 ans a sauvé l’OL dans un face-à-face avec Mbappé (47e). Sauvé ensuite par son poteau, Lopes a gagné d’autres duels contre le Français (57e, 60e), avant de craquer à quatre reprises contre ce même Kylian Mbappé (61e, 66e, 69e, 74e)... Un véritable coup dur pour lui qui s’était bien rattrapé après son penalty concédé.

- Rafael (non noté) : titulaire au poste de latéral droit, le défenseur brésilien a eu du mal à se mettre dedans. Après avoir rendu le ballon à Di Maria sur une offensive parisienne (18e), il s’est rattrapé avec une double intervention décisive sur une contre-attaque (31e). Touché à l’épaule, Rafael a finalement dû laisser sa place à Dubois (42e – note : 4). L’ancien joueur du FC Nantes est d’abord beaucoup monté dans son couloir droit, mais il a laissé des espaces en deuxième période et a pris l’eau sur les contres de Neymar ou encore Mbappé.

- Denayer (3) : après avoir sorti un coup franc de Neymar de la tête (6e), le défenseur belge a connu une première période tranquille sur le plan défensif, et aurait même pu égaliser de la tête (42e). Mais au retour des vestiaires, comme toute la défense lyonnaise, l’ancien joueur de Manchester City a craqué, notamment avec les appels dans le dos de Mbappé. Avec Morel, ils n’étaient jamais alignés. Dommage après la prestation du premier acte.

- Morel (3) : rapidement en retard face à Mbappé (5e), l’ancien défenseur de l’OM est ensuite rentré dans son match, en réalisant par exemple une belle couverture sur passe en profondeur de Neymar (17e), ou un sauvetage de la tête sur centre de Bernat (54e). Mais ensuite, avec Denayer à ses côtés, Jérémy Morel a levé le pied et n’a rien pu faire face à Mbappé et Neymar, qui se sont amusés dans le deuxième acte.

- Mendy (4) : dans son couloir, le latéral lyonnais a eu du mal à se mettre dedans avec d’abord une mauvaise remise de la tête vers Lopes qui amène le penalty (8e). Par la suite, il a réalisé une belle montée mais son centre n’était pas assez appuyé (20e). Présent pour sauver son équipe sur une tentative de Mbappé (27e), Ferland Mendy n’a pu que constater les dégâts en deuxième période. Sur les quatre buts de l’attaquant parisien, il est certainement fautif sur celui de la 66e minute puisque Marquinhos est passé tout seul dans la surface.

- Tousart (2,5) : de retour dans l’entrejeu après son absence contre le FC Nantes, le milieu lyonnais n’a rien montré et a seulement eu le temps de prendre deux avertissements : le premier pour une semelle sur le mollet de Verratti (26e), le deuxième pour une faute sur Mbappé en contre-attaque (45e+2). Si le premier carton était logique, le deuxième semblait plus sévère.

- Ndombele (5) : bien présent dans l’entrejeu, le milieu de l’OL, sélectionné pour jouer avec l’équipe de France, a gratté plusieurs ballons et a même tenté sa chance à deux reprises (26e, 28e). Auteur d’un superbe travail dans l’entrejeu, il a provoqué l’expulsion de Kimpembe (35e). Joueur lyonnais le plus en vue, le natif de Longjumeau a encore été contré par Kehrer dans le deuxième acte (68e), et a toujours tenté d’organiser le jeu de son équipe.

- Traore (4,5) : placé devant Rafael et donc Dubois ensuite, l’ailier burkinabé a réalisé de belles choses en début de rencontre, en une touche de balle notamment. Après avoir provoqué Bernat pour obtenir un coup franc (21e), il a tenté sa chance sur un coup de pied arrêté mais n’a pas cadré (22e). Très percutant, le numéro 10 de l’OL a tenté de sonner la révolte avec notamment Ndombele, en vain.

- Fekir (non noté) : sur la pelouse du Parc des Princes, le capitaine lyonnais n’a pas eu le temps de s’illustrer. Touché à la cheville gauche au bout de la 3e minute, l’international français est revenu avant de céder sa place à Cornet (7e – note : 3,5). L’ailier lyonnais n’a pas été séduisant en première période, et a ensuite manqué une tentative du plat du pied devant Buffon qui aurait pu offrir l’égalisation aux siens (48e), avant de trouver le poteau en contrant un dégagement de Thiago Silva (52e). Il a ensuite disparu des radars comme la plupart de ses coéquipiers. Il est finalement revenu sur le banc puisqu’il a été remplacé par Diop (78e), que l’on n’a pas vu.

- Aouar (3,5) : aligné sur l’aile gauche, le jeune lyonnais a commencé par une mauvaise tentative sur un centre depuis la droite de Traoré (12e). Dans l’entrejeu, il a perdu des ballons dangereux (16e, 18e). Auteur d’une belle frappe à ras de terre qui n’a pas inquiété Buffon (45e), le numéro 8 de l’OL n’a pas été très en vue, que ce soir sur le plan offensif ou défensif.

- Depay (4,5) : aligné à la pointe de l’attaque, l’attaquant néerlandais a rapidement tenté de faire la différence au milieu des défenseurs parisiens (1ère), avant de frapper un coup franc sorti par Buffon (13e). Mais au fil de la rencontre, Memphis Depay a commencé à jouer un peu tout seul, oubliant des fois ses coéquipiers. En fin de rencontre, il aurait pu sauver l’honneur mais Buffon était encore vigilant (81e).

Revivez le film du match sur notre live commenté.