Bien avant l’arrivée du Belge Jason Denayer, qui a depuis ravi tous les observateurs rhodaniens, l’Olympique Lyonnais avait fait le forcing auprès de Benfica pour recruter le jeune Ruben Dias (21 ans). Les Gones étaient même allés jusqu’à offrir pas moins de 30 M€ pour ce grand espoir du football lusitanien. Mais au final, après avoir fait longtemps mariner l’OL, les Aguias avaient douché les dirigeants lyonnais en annonçant la prolongation de contrat du joueur jusqu’en 2023.

Une nouvelle synonyme de clap de fin dans ce dossier, même si le président Jean-Michel Aulas espérait encore disposer d’une ultime fenêtre de tir en cas de non qualification de Benfica pour la Ligue des Champions. « Son président a fermé la porte. On repassera un coup de fil si Benfica ne se qualifie pas au match retour en Ligue des champions. Mais pour le moment on essaye de renforcer notre secteur offensif. » Vainqueur de son barrage face au PAOK et donc qualifié pour la plus prestigieuse des coupes d’Europe, le club lisboète avait fini par clore le dossier.

MU concurrence l’OL

Dans son édition du jour, O Jogo nous apprend toutefois que l’OL est loin d’avoir fait une croix sur Ruben Dias. Le journal portugais indique que si Manchester United s’est mis sur le coup (des émissaires mancuniens étaient d’ailleurs présents au Estadio da Luz lors du Clasico portugais face au FC Porto), l’OL serait prêt à revenir à la charge ! Une information qui a de quoi surprendre au vu des récentes déclarations de JMA sur la capacité de l’OL à sortir de gros chèques pour faire venir des stars.

« On ne peut pas. Un Depay à 23 M€, c’est un coup d’éclat. Un Dembélé à 20 M€, c’est le maximum que l’on peut faire. Aller au-delà serait un risque pour la pérennité du club. Je suis sûr que les supporters ne veulent pas retrouver à mon départ l’OL là où il était quand je suis arrivé, en Ligue 2 et devant le tribunal de commerce. » Avec un concurrent nommé MU et un Ruben Dias dont la clause libératoire est désormais de 60 M€, l’OL bluffe-t-il sur ses capacités financières ? Ou bien O Jogo s’est-il emballé sur un regain d’intérêt de l’OL ? Affaire à suivre.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10