Malgré une très correcte quatrième place au classement de Ligue 1, l’Olympique de Marseille se doit de corriger quelque peu son effectif au mercato d’hiver. Il faut dire qu’entre les joueurs cantonnés au banc de touche, voire même aux tribunes, le manque cruel d’un remplaçant de poids à Luiz Gustavo et à Jordan Amavi et l’absence d’un tueur des surfaces malgré le recrutement du tandem Germain-Mitroglou, le chantier du mercato d’hiver s’annonce énorme pour Andoni Zubizarreta et la cellule de recrutement du club phocéen. D’ailleurs, la Provence rappelle ce matin dans ses colonnes qu’une réunion doit avoir lieu au sein de la direction marseillaise pour définir une feuille de route pour le mois de janvier.

Mais qui dit possibles arrivées dit surtout dégraissage hivernal, comme l’a justement rappelé Jacques-Henri Eyraud dans les colonnes de l’Equipe la semaine dernière. « C’est difficile, au mois de janvier, de trouver des bons joueurs qui vont beaucoup moins jouer. Ce qui peut changer ça, ce sont les départs. S’il y a des départs, là, on regardera. » Et ils sont plusieurs à envisager de quitter la cité phocéenne cet hiver. On pense bien évidemment au très expérimenté Rod Fanni (36 ans), qui n’a pas disputé la moindre minute cette saison, ou encore à Henri Bedimo, qui vit la même situation que l’international tricolore.

Malgré leur expérience du haut niveau, les deux joueurs peinent à convaincre Rudi Garcia. Mais s’ils font face à une situation sportive précaire, Bedimo et Fanni jouissent d’un très confortable salaire à l’OM et le club phocéen risque d’avoir toutes les peines du monde à s’en séparer. Le cas de Grégory Sertic est quelque peu différent. Recruté il y a un an, l’ancien Bordelais n’a guère convaincu à chacune de ses apparitions et a enchainé les blessures. Là, les courtisans pour relancer le milieu de terrain capable d’évoluer également en défense ne sont pas légion. Quant au discret Gaël Andonian, il pourrait lui envisager un départ pour gagner du temps de jeu, imité par Doria, dont le départ devrait enfin être bouclé cet hiver si l’on se réfère aux déclarations de l’agent du brésilien, il y a quelques heures.

Deux priorités hivernales au mercato : un latéral gauche et un milieu de terrain

Ainsi, si l’OM parvient à dégraisser efficacement, en offrant une porte de sortie aux joueurs nommés ci-dessus, Zubizarreta pourra se lancer en quête de renforts. Comme évoqué, deux profils sont largement souhaités par Rudi Garcia. Il faudra bien évidemment tenter de recruter un milieu défensif capable de soulager la paire Anguissa-Luiz Gustavo, plus que sollicité durant la première partie de saison. Le milieu italien de la Juventus de Turin Stefano Sturaro (24 ans) serait une piste sérieuse de même que celle menant à Thiago Mendes (LOSC). On évoque également ici ou là, le nom de Maxime Gonalons (Roma).

Enfin, depuis le départ de Patrice Evra, il manque une doublure de poids à Jordan Amavi. Et là encore, les pistes sont nombreuses, de Jérôme Roussillon (Montpellier) à Pedro Rebocho (Guingamp). Des joueurs en manque de temps de jeu et qui souhaitent disputer la Coupe du Monde en Russie pourraient également faire office de bonne affaire. Annoncé calme, le mercato d’hiver de l’OM pourrait finalement être plus animé que prévu. Pour le plus grand bonheur des supporters phocéens…