C’est l’un des coups les plus fameux du LOSC. En chipant le jeune espoir Boubakary Soumaré au PSG en juillet 2017, il s’est assuré d’une plus-value qui pourrait bien devenir exceptionnelle. Il faut dire que le milieu de terrain, désormais âgé de 20 ans, s’impose cette saison comme un maillot fort du club nordiste. Après s’être contenté essentiellement d’apparitions la saison passée (5 titularisations en Ligue 1), le natif de Noisy-le-Sec se révèle dans l’entrejeu aux côtés de Benjamin André, en combinant toutes les qualités d’un milieu moderne, aussi bon dans la récupération que dans la projection vers l’avant.

Forcément, cela plaît. Déjà courtisé lors du dernier mercato estival, il avait été conservé par la direction nordiste, qui voulait au moins s’appuyer sur lui en tant que titulaire sur une saison. Cela sera plus difficile de résister à partir d’aujourd’hui car les clubs font la queue pour signer Soumaré. Comme nous l’apprend La Voix du Nord, six à huit clubs seraient en contact, soit avec le LOSC, soit avec l’entourage du joueur. Et pas des moindres. Parmi les clubs cités, on trouve le Real Madrid, Manchester United, Tottenham, Naples ou encore Valence.

Une préférence pour l’Angleterre

Contrairement à d’autres éléments, tel Osimhen, le président Gérard Lopez serait enclin à un transfert durant le mois de janvier. Quitte à obtenir le prêt du joueur dans la foulée pour terminer la saison. Il sera en effet difficile de refuser des offres si elles atteignent le montant demandé, à savoir entre 50 et 60 M€. Un nouveau gros pactole en vue pour les Lillois, qui bénéficient plus que jamais du savoir-faire du conseiller du président Luis Campos.

Soumaré ne sera pas non plus poussé au départ. Sans Ligue des Champions pour la deuxième partie de saison, le club nordiste devrait dégraisser et au milieu, le candidat numéro 1 au départ se nomme Thiago Maia, qui n’aura jamais réussi à s’imposer durablement. Soumaré, de son côté, est attiré par l’Angleterre. Wolverhampton, qui le voulait l’été dernier, ne sera pas l’heureux élu. Ce sont des clubs de standing supérieur qui pourront s’offrir, potentiellement, le joueur formé au PSG.