Champion de Ligue 2 la saison passée, le Stade de Reims entend bien réussir son retour parmi l’élite cet été. Et pour ce faire, le club champenois a décidé de miser sur un recrutement au fort accent portugais. Les Rouge-et-Blanc ont déjà accueilli Ghislain Konan (22 ans), prometteur latéral gauche international ivoirien (4 sélections), en provenance du Vitoria Guimarães, où il s’était imposé comme l’une des valeurs fortes de Liga NOS (45 matches depuis décembre 2016).

Mais l’Éléphant n’est pas le dernier élément en provenance du championnat portugais qui pourrait débarquer au Stade Auguste-Delaune dans les prochains jours. Yusupha Njie (24 ans) a passé sa visite médicale en ce début de semaine. Le longiligne attaquant (1m89), révélé à Boavista lors du dernier exercice (4 réalisations en 17 apparitions en Liga NOS), était parti pour s’engager avec les Rémois jusqu’en juin 2022 pour un montant de 2,5 M€. Seulement, à en croire L’Union, un revirement de situation aurait tout fait capoter.

Le vivier portugais privilégié

Changement définitif ? En attendant d’en savoir plus, les équipes de David Guion continuent à prospecter au Portugal. O Jogo et A Bola relaient un intérêt du promu en L1 pour l’attaquant brésilien du Vitoria Guimarães Welthon (26 ans), déjà plusieurs fois cité en France. Record annonce que les recruteurs rémois se verraient bien profiter des déboires d’Estoril, relégué en deuxième division portugaise en fin de saison dernière. Deux joueurs seraient dans le viseur de l’écurie chère au président Jean-Pierre Caillot si l’on en croit le quotidien sportif local : le jeune milieu de terrain Duarte Valente (18 ans) et l’ailier Allano (23 ans).

Le premier, international U19 portugais ayant disputé le Festival Espoirs de Toulon (2 apparitions), est présenté comme un espoir très prometteur au pays. Un autre club de L1 et des formations de Serie A seraient également sur le coup selon nos informations. Le second, feu follet brésilien passé par Cruzeiro et Bahia, avait déjà été annoncé dans le viseur de clubs tricolores un peu plus tôt dans la saison. Pour l’heure, interrogé par Record, Estoril ne confirme pas. Toujours est-il qu’à l’heure de recruter, Reims n’hésite pas à regarder du côté du Portugal...