L’Olympique Lyonnais multiplie les pistes depuis plusieurs semaines. Les mauvais résultats en Ligue 1 durant la première partie de saison couplés aux blessures de Memphis Depay et Jeff-Reine-Adelaïde poussent la direction sportive à lorgner de nombreux joueurs, à des postes différents. Un latéral, un milieu de terrain et un, voire deux, éléments offensifs, voilà ce qui est recherché par le club rhodanien, qui accumule les prises de renseignements sur des joueurs. Parmi eux se trouve Hee-Chan Hwang, attaquant sud-coréen du RB Salzbourg. Interrogé sur l’avancement de cette piste, le président lyonnais Jean-Michel Aulas a fait le point, sur les ondes de RMC.

« Non, là il y a un intérêt à terme. Mais Salzbourg a perdu ses deux attaquants les plus performants. Ils ont indiqué qu’ils ne le laisseraient pas partir. Ce n’est pas de ce côté-là qu’il faudra regarder. » Fin de la piste Hwang donc. Restent les dossiers Karl Toko Ekambi, Jonathan David, Samuel Chukwueze, Eldor Shomurodov ou encore Tino Kadewere. Des pistes onéreuses mais Jean-Michel Aulas a tenu à rassurer sur les capacités financières de l’OL en janvier. « La période hivernale est un peu particulière, car on a de nombreux blessés. On va essayer aussi de faire un effort durant ce mercato hivernal mais c’est compliqué, ce n’est pas la période la plus favorable pour faire des acquisitions pertinentes. »

Pas de prix fixé pour Tousart mais...

L’OL pourrait aussi bénéficier d’une manne financière plus importante en cas de vente de joueur. Ce n’est certes pas le plan de base, mais qui sait, le Hertha Berlin peut revenir à la charge pour Lucas Tousart. Interrogé sur le montant qui pourrait le faire flancher pour le milieu de terrain français, Aulas a répondu : « évidemment on n’est pas obligé de tout dire, car dans le jeu des négociations, si on veut être performant, il faut être discret. Et à Lyon, on est assez discret. On cherche toujours à donner satisfactions aux joueurs. Ce sont les joueurs qui font la différence. Ce n’est pas une question d’argent mais d’équipe. On reste qualifié dans toutes les compétitions. On veut finir sur le podium absolument. Il faut garder le maximum de joueurs et aussi recruter. Non, il n’y a pas de prix fixé ».

Le discours est plus ferme concernant Moussa Dembélé, l’attaquant courtisé entre autres par Chelsea. Il restera bel et bien à l’OL même en cas d’offre folle en toute fin de mercato. « Oui tout à fait. On n’a pas changé d’avis. On avait déjà annoncé ce point-là en août. Moussa est un excellent joueur. C’est un joueur dont on a besoin. On fait attention dans le recrutement de ne pas venir le concurrencer sur son poste. Ce n’est pas une question d’argent. Moussa sera avec nous. » C’était moins affirmatif pour Lucas Tousart, clairement. Rappelons que, comme nous vous l’avions révélé, l’OL a récemment formulé deux offres pour Jean-Michaël Seri.