« Je n’ai pas d’inquiétude. J’ai toute confiance en Willem, qui m’a dit les yeux dans les yeux qu’il voulait rester, en son papa et en son avocat. Ce serait contre-nature pour lui d’aller ailleurs. Je n’y pense pas à l’instant T, mais s’il faut faire un exemple, dans un sens ou dans l’autre, on le fera. Soit en le gardant, en lui faisant un contrat sur mesure, soit en le cédant. Car, dans la stratégie qui est la nôtre, on ne peut pas, pour des raisons financières, ébranler l’académie et l’institution », ces phrases étaient celles de Jean-Michel Aulas à propos de son jeune attaquant Willem Geubbels.

L’Olympique Lyonnais avait donc fixé la date de fin des négociations pour un nouveau contrat au 31 janvier. Date désormais dépassée. Le jeune garçon de 16 ans est toujours sous contrat aspirant jusqu’au 30 juin 2019 et son départ devient de plus en plus probable. Il rejoindrait la liste des jeunes talents qui ont quitté la France très tôt, après les départs de Kingsley Coman et Dayo Upamecano par exemple. C’est un cas qui crispe l’OL, qui se déplace à Monaco ce soir, et bien entendu le football français.

Geubbels hésite encore

Le Journal du Dimanche révèle aujourd’hui que le joueur est toujours tiraillé entre la possibilité de signer un nouveau contrat - un contrat professionnel - avec la formation rhodanienne ou s’en aller vers de nouveaux cieux. Ceux-ci pourraient être allemands, en Bundesliga où le Bayern Munich le regarde attentivement, mais surtout où le RB Leipzig serait prêt à débourser la modique somme de 15 millions d’euros pour s’attacher les services du natif de Villeurbanne.

15 millions d’euros, c’est la somme que la formation allemande était prête à mettre sur Umaro Embalo, l’attaquant de Benfica qui a exactement le même âge que Willem Geubbels. Il reste maintenant à savoir si l’attaquant français va quand même prolonger son contrat dans le cours de la deuxième partie de saison, car si ce n’est pas le cas, l’OL aura un dossier brûlant à gérer cet été, un dossier qui n’était certainement pas prévu initialement.