Tout ou rien. Demain soir, le Bayern Munich joue très gros face au Real Madrid en demi-finale retour de l’UEFA Champions League (match à suivre en live commenté sur notre site). Battus 2 à 1 il y a une semaine à l’Allianz Arena, les Allemands veulent abattre leur dernière carte pour remporter la partie face aux Merengues et valider leur ticket pour Kiev, lieu où se tiendra la finale de la Ligue des Champions le 26 mai prochain. Mais les Bavarois savent qu’il faudra réaliser le match parfait pour faire tomber le double tenant du titre. Ils pourront s’inspirer de la Juventus qui avait pratiquement réussi son pari en quart de finale à Santiago Bernabéu le 11 avril. Les Italiens avaient inquiété et fait déjouer les Espagnols avant de craquer dans les toutes dernières minutes suite à la faute de Benatia sur Lucas Vazquez dans la surface (défaite 1-3 du Real Madrid).

En plus de cela, les Munichois peuvent s’appuyer sur leur prestation lors de la demi-finale aller (défaite 1-2). Une rencontre au cours de laquelle le Bayern s’est procuré de nombreuses occasions, notamment grâce à Franck Ribéry, sans toutefois arriver à conclure. Cela sera l’une des clés du match demain à écouter James Rodriguez, de passage en conférence de presse. « Je ne crois pas que nous devons changer beaucoup de choses car nous avons fait un bon match à l’aller. Il faut marquer des buts, ce qui nous a manqué à l’aller ». Même son de cloche du côté Jupp Heynckes qui veut que ses hommes soient lucides face à Keylor Navas. « Nous devons être plus efficaces qu’à l’aller. Le Real Madrid avait eu trois ou quatre occasions et ils ont marqué deux buts. Nous devons jouer comme nous en avons l’habitude en Bundesliga, où nous avons mis 88 buts. Normalement, nous sommes efficaces ». Le Bayern devra jouer son jeu, sans pression.

Le Bayern Munich met la pression !

L’attitude et l’état d’esprit seront aussi très importants d’après Thomas Müller, motivé comme jamais avant ce choc cinq étoiles. « Nous avons analysé le match aller pour savoir comment affronter le retour. Nous devons profiter des occasions. Nous devons avoir faim pour marquer des buts et faire du mal à Madrid. Nous devons tirer le meilleur de nos occasions ». Le Bayern Munich veut clairement rentrer dans le lard du Real Madrid. Une formation qui ferait peur aux Allemands d’après ce que disait Franz Beckenbauer à Bild récemment. « J’ai peur que nous ayons avoir un complexe vis-à-vis du Real Madrid. Ils n’ont pourtant jamais été aussi faciles à battre, il n’étaient pas exceptionnels ». Mais il n’y pas de complexe à écouter Jupp Heynckes, qui sait que ses troupes répondront présentes mardi soir à l’extérieur. « Demain ce sera un match très difficile pour nous. Mais aussi pour nos concurrents. Mon équipe sait comment s’élever pour ces matches ».

Il poursuit : « Ce n’est pas important de savoir combien de fois nous avons perdu contre Madrid. Je n’étais pas l’entraîneur. Demain, c’est une autre histoire. Ce que dit Beckenbauer n’a aucune importance. Nous avons démontré que nous pouvons réussir. Je sais que ce sera difficile. Mais j’ai des joueurs avec beaucoup d’expérience. Nous venons pour jouer notre chance. Nous savons que nous jouons contre le double tenant du titre en Champions League. Madrid est habitué à ce type de matches. Nous nous rendrons coup pour coup ». Si la stratégie sera de mettre la pression sur le but adverse et profiter de la moindre occasion pour marquer, les Allemands devront aussi se montrer solides comme l’a rappelé Heynckes. « Au match aller, j’ai vu des choses positives. Mais aussi des choses négatives que nous devons corriger. Les deux buts que nous avons encaissés sont des erreurs graves. Demain, plusieurs petits détails seront décisifs. Les joueurs doivent être très concentrés. Notre ADN est que nous marquons toujours des buts. Nous voulons avoir beaucoup d’occasions de buts au Bernabéu ». Le Real Madrid est prévenu !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10