Le 8 mars 2017 restera comme l’une des dates les plus tristes de l’histoire du Paris Saint-Germain. Vainqueurs du FC Barcelone 4-0 à l’aller au Parc des Princes, les hommes de la capitale ont complètement sombré au Camp Nou (défaite 6-1). Un revers et une élimination historiques en huitième de finale qui continue de hanter certains esprits. C’est également le point de départ de trois années bouclées par le PSG sans passer ce stade de la compétition.

Et si Lenardo a demandé moins de négativité autour des Rouge-et-Bleu quand le money time de la Ligue des Champions arrive, le Brésilien risque de ne pas apprécier l’entretien donné par Unai Emery à France Football. Une interview dans laquelle le Basque revient en partie sur cette fameuse remontada. Et selon lui, si Paris a vécu une telle mésaventure, c’est en grande partie à cause de l’arbitrage du désormais célèbre Deniz Aytekin.

Emery met un tacle à Thiago Silva

« La première année, en huitièmes de finale contre Barcelone, nous faisons un match aller de très haut niveau (victoire 4-0). Et au retour, on se fait éliminer car la VAR (vidéo assistance) n’existait pas encore. On a clairement été éliminés par des décisions d’arbitrage », a-t-il indiqué. Cependant, aux yeux d’Emery, l’arbitre n’a pas été le seul coupable. Interrogé sur son choix de mettre son capitaine Thiago Silva sur le banc lors du huitième de finale aller face au Real Madrid au Bernabéu en 2018 (au profit de Presnel Kimpembe), Emery explique que c’est la façon de défendre du Brésilien, notamment à Barcelone l’année précédente, qui l’a poussé à faire ce choix.

« Je voulais qu’il sorte de sa zone de confort, qu’il ose défendre plus haut pour que la pression générale de l’équipe sur l’adversaire soit plus efficace. J’ai travaillé avec lui pour lui faire accepter cela, mais je n’ai pas réussi. (...) Et cette caractéristique du jeu de Thiago Silva rejaillissait sur toute l’équipe qui, sous la pression, avait une tendance naturelle à reculer. Comme au Camp Nou, la saison précédente. Pourtant, je donnais la consigne de remonter. Mais ça n’a pas été entendu... » Alors qu’il se prépare à faire son retour à la compétition juste avant le déplacement à Dortmund, Thiago Silva appréciera.