Si vous êtes un fidèle lecteur de Foot Mercato, le nom de Houssem Aouar vous est très probablement familier. Et pour cause, nous vous présentons régulièrement de jeunes espoirs au fort potentiel et avions mis en lumière le jeune surdoué de l’Olympique Lyonnais dès le mois de mai 2015. Depuis, celui qui se disait fan absolu de Zinedine Zidane a poursuivi son évolution, progressant pas à pas dans la capitale des Gaules.

C’est ainsi que, en juin dernier, le club rhodanien confirmait sa volonté de miser sur son espoir en lui offrant son premier contrat professionnel, en présence de Jean-Michel Aulas en personne. Un geste fort pour un joueur qui, comme nous vous l’annoncions, avait séduit Arsenal et Liverpool, qui s’activaient à l’époque en coulisses pour le séduire. Le numéro 25 de l’OL a donc préféré continuer l’aventure entre Rhône et Saône, et il ne lui restait alors plus qu’une étape à franchir : celle des débuts chez les professionnels.

Aouar décisif

Apparu en amical, régulièrement présent aux séances d’entraînement et de plus en plus fréquemment convoqué dans le groupe, celui à qui Karim Benzema prédit déjà un grand avenir n’attendait plus qu’une chose, à savoir d’avoir sa chance en match officiel avec l’équipe première. Dès lors, ce jeudi 16 février 2017 restera à jamais gravé dans sa mémoire. Entré en jeu à la 84ème minute, le maître à jouer devait composer avec le contexte d’une rencontre où son équipe menait déjà 1-3 face à l’AZ Alkmaar et s’évertuait dès lors à protéger son avance. Malgré tout, après avoir récupéré un ballon côté droit dans son propre camp, le meneur de jeu a su régaler en s’offrant une belle chevauchée en solitaire au terme de laquelle les siens marquaient le but du 1-4 par l’intermédiaire de Jordan Ferri.

Une première chez les professionnels et sur la scène européenne que le numéro 25 rhodanien n’oubliera assurément pas : « Je suis très heureux de mes débuts pros dans mon club formateur. J’attendais ça ! Je ne me prenais pas la tête car je savais que cela arriverait. Le coach m’a dit de tout donner pour l’équipe et de me faire plaisir. En plus, il y a eu la victoire », explique le jeune homme âgé de 18 ans et 7 mois, relayé par Le Progrès. Sur son nuage, le meneur de jeu doit maintenant confirmer, et a le soutien de son entraîneur, Bruno Genesio : « Houssem méritait de rentrer. Il montre de très bonnes choses à l’entraînement et a fait une bonne entrée ». Ne reste plus qu’à confirmer, et pourquoi pas dès ce dimanche à 17h à l’occasion de la réception de Dijon.