10 jours que le marché des transferts a ouvert ses portes et, du côté de l’Olympique Lyonnais, l’objectif reste le même : essayer de trouver un voire deux attaquants susceptibles de renforcer l’effectif emmené par Bruno Genesio. Les noms de Jonathan Cafu (Ludogorets), Nicolas Pépé (Angers SCO) et Leon Bailey (Genk) ont été annoncés avec plus ou moins d’insistance, quand la piste menant à Filip Djordjevic (Lazio Rome) a elle été balayée d’une revers de main par Jean-Michel Aulas dans le week-end.

Le président qui, par ailleurs, s’était laissé aller à une petite confidence : « Actuellement, on essaie de réaliser une grosse opération au mercato, mais il faut être discret. Je ne sais pas si ça pourra se faire, mais cela vaut le coup de la tenter. On essaie de se renforcer avec cela. Gérard (Houllier, conseiller extérieur en matière sportive) va nous aider car il faut parler anglais pour cette opération », avait indiqué le dirigeant rhodanien au micro d’OLTV, laissant donc entendre qu’un élément anglophone pouvait atterrir dans la capitale des Gaules.

L’OL tâte le terrain pour Depay

RMC annonce que, ces dernières heures, le club septuple champion de France s’est bien activé avec un joueur de Premier League, et il s’agit de Memphis Depay. Jointe par nos soins, une source anglaise confirme cette tendance : « L’OL a sondé Manchester United au sujet de Memphis Depay. Le premier retour du joueur à ce sujet est positif, mais en interne le Néerlandais fait débat. Bruno Genesio n’est par exemple pas complètement fan. C’est un dossier sensible, Depay a aussi parlé avec Nice il y a quelques jours, mais Lyon discute », nous précise-t-on outre-Manche.

Reste donc maintenant à savoir jusqu’où l’OL est prêt à aller dans ces discussions, et si cet intérêt peut prendre une ampleur plus précise dans les jours et semaines à venir. Une chose est sûre, avec seulement quatre petites entrées en jeu en Premier League, une titularisation en Coupe de la Ligue, et trois entrées en jeu en Ligue Europa, l’attaquant international néerlandais (27 sélections, 5 buts) de 22 ans attend qu’un club veuille bien le sortir de sa galère, et lui offrir un temps de jeu digne de ce nom.