« Les faits parlent d’eux-mêmes et mieux que les mots. Lemar est un joueur important, qui n’a pas pu développer tout le football qu’il a mais qui a des caractéristiques que les autres joueurs n’ont pas. J’espère que quand il reviendra de sa blessure, il connaîtra un moment important. Maintenant, si Lemar peut rester ou non... Nous savons que les représentants travaillent très bien. Les clubs travaillent selon leurs besoins. Il a joué beaucoup plus qu’il n’est resté sur le banc. J’ai toujours été enthousiasmé par ses caractéristiques, mais il n’a pas pu répondre aux attentes ». Le 3 janvier dernier, Diego Simeone était très clair sur l’avenir de Thomas Lemar.

L’entraîneur argentin confirmait ainsi qu’un départ de son joueur français, arrivé pour un montant environnant les 70 millions d’euros, était clairement d’actualité. Du côté du Wanda Metropolitano, l’ancien Monégasque n’a jamais réussi à reproduire tout ce qu’on avait vu sur le Rocher. Et les Colchoneros ont besoin d’argent pour renforcer des secteurs prioritaires sans se griller vis-à-vis du fair-play financier de la Liga. Un départ est donc la solution qui arrange le mieux tout le monde.

Jorge Mendes à la baguette

Comme nous vous l’annoncions en exclusivité sur Foot Mercato, Arsenal et Tottenham sont très intéressés par le Français. Les deux clubs londoniens se veulent cependant prudents quant à la somme à investir, d’autant plus que les Colchoneros souhaitent récupérer la quasi-totalité de l’investissement réalisé il y a un an et demi. Quand on sait que les deux formations de la capitale anglaise ont aussi d’autres positions à renforcer, une arrivée dès cet hiver est loin d’être évidente.

Mundo Deportivo dévoile une autre option sérieuse pour Lemar : Wolverhampton. L’écurie entraînée par Nuno Espirito Santo et qualifiée pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa est ainsi présentée comme un candidat à s’offrir le joueur. La présence de Jorge Mendes, qui a déjà placé bon nombre d’anciens Colchoneros comme Raul Jimenez, Jonny ou Diogo Jota, pourrait clairement faciliter l’opération. L’Atlético serait, toujours selon le média, prêt à accepter une vente ou un prêt avec option d’achat. On en saura plus dans les prochains jours.