Décevant en ce début de saison, Manchester United était déjà face à un match décisif. La saison est longue certes, mais les troupes d’Ole Gunnar Solskjær ne peuvent pas se permettre de prendre du retard sur ces positions européennes. Douzièmes au coup d’envoi de la rencontre, les Red Devils se déplaçaient sur la pelouse d’une équipe encore plus en difficulté qu’eux, Newcastle. Pour ce match, le tacticien norvégien misait sur une composition assez habituelle, un 4-2-3-1 avec Rashford devant, même si cette fois Juan Mata était titulaire aux côtés de Daniel James et Andreas Pereira. En face, un 5-4-1 pour le moins défensif, avec la présence d’Allan Saint-Maximin notamment. Au final, les coéquipiers de Paul Pogba, absent à cause d’une blessure aujourd’hui, ont perdu 1-0.

La rencontre démarrait sur un rythme plutôt lent, avec une légère domination des Magpies. Mais qu’on se le dise, on n’assistait pas à une ode au football sur la pelouse de Saint-James Park. Seul Saint-Maximin mettait un peu de folie dans cette rencontre, multipliant les débordements sur son flanc. Servi par l’ancien Niçois, Matthew Longstaff décochait une frappe puissante qui s’écrasait sur la barre des cages défendues par David de Gea (29e). La première et pratiquement seule occasion de cette rencontre, pendant laquelle les deux équipes affichaient d’énormes limites dans l’animation offensive.

Toujours autant de problèmes dans le jeu pour Manchester United

Les Mancuniens s’étaient d’ailleurs emparés du cuir, mais peinaient à trouver un Marcus Rashford bien esseulé en pointe, avec un rival bien organisé derrière il faut aussi le signaler. Il n’y avait pratiquement rien à se mettre sous la dent dans la moitié de terrain adverse des deux côtés. La deuxième période démarrait dans une configuration similaire, et les conditions climatiques du nord de l’Angleterre n’aidaient pas. Les Red Devils avaient le cuir, mais ne savaient pas quoi en faire.

Le chrono défilait, et il ne se passait rien. Le vide, le néant. On sentait un peu de mieux côté mancunien au fur et à mesure qu’on s’approchait de la fin, mais il y avait encore trop d’imprécisions dans les centres, les transmissions. Et ce qui devait arriver arriva lors d’un contre de Newcastle. Malgré le retour des Mancuniens, Willems décalait pour Matthew Longstaff qui enchaînait sur un missile à ras de terre de l’extérieur de la surface pour battre De Gea (1-0, 72e). Un sacré début en Premier League pour celui qui évoluait cet après-midi aux côtés de son frère Sean ! Les Red Devils n’ont pas su réagir, et se sont donc inclinés. Douzièmes, ils n’ont gagné qu’à deux reprises cette saison en championnat...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10