Il n’y en a que pour Manchester City ces dernières heures en Angleterre et sur la planète football. À peine le temps de fêter le nouveau titre de champion en Premier League que les Citizens ont vu le New York Times imaginer leur future suspension en Ligue des Champions pour avoir enfreint le règlement du fair-play financier imposé par l’UEFA. Une menace qui n’inquiète visiblement pas outre mesure les pensionnaires de l’Etihad Stadium.

Selon les informations du Daily Mail, ces derniers seraient en effet disposés à investir massivement à nouveau cet été pour régénérer l’effectif de Pep Guardiola. Le tabloïd anglais évoque une enveloppe mercato d’environ 230 M€ à disposition du manager des Skyblues pour faire ses emplettes. Et ce n’est pas tout, quelques cibles sont déjà identifiées par la publication britannique. Deux priorités sont identifiées : un défenseur central et un milieu de terrain.

Aouar parmi les cibles

Pour l’arrière-garde, qui pourrait voir Nicolas Otamendi, Fabian Delph ou Eliaquim Mangala s’envoler vers d’autres cieux, les noms de Matthijs de Ligt (Ajax Amsterdam) et Harry Maguire (Leicester) sont notamment évoqués. La Gazzetta dello Sport explique pour sa part que João Cancelo (Juventus) serait également dans les petits papiers de Guardiola. Dans l’entrejeu, c’est celui de Rodri (Atlético de Madrid) qui retient particulièrement l’attention de la direction sportive mancunienne, qui souhaiter trouver le remplaçant idéal à l’indispensable Brésilien Fernandinho.

Houssem Aouar (Olympique Lyonnais), déjà cité par le passé dans le viseur des champions d’Angleterre, refait également surface. Le Gone serait pisté en cas de départ de l’international allemand Ilkay Gundogan. Enfin, devant aussi, City songe à accueillir du renfort. Les pistes Luka Jovic (Eintracht Francfort) et João Félix (Benfica) fleurissent en pages intérieures du journal. Qu’on se le dise, Manchester City entend bien animer le marché cet été !