- Gabriel Obertan (22 ans, Manchester United, ailier)

A un moment donné, il sera bien obligé de se retourner sur ses deux dernières saisons et de se rendre compte que son temps de jeu se réduit à peau de chagrin. Certes, il a découvert un club que la plupart ne connaîtront jamais. Mais il n’est pas parvenu à s’imposer comme il en rêvait. Pire, il ne passe pas un jour sans que la prese anglaise ne parle de la possible arrivée de Young ou de Sanchez, qui évoluent au même poste que l’ancien Bordelais. L’horizon est clairement bouché, et un départ sera vraisemblablement envisagé, du moins s’il ne souhaite pas vor sa carrière s’enliser.

- Niko Kranjcar (26 ans, Tottenham, milieu)

Un talent unanimement reconnu mais un temps de jeu bien trop faible. Niko Kranjcar a beau être encensé par son entraîneur Harry Redknapp, il a fait les frais de l’arrivée de Rafael Van der Vaart l’été dernier chez les Spurs. L’international croate a pris son mal en patience et s’est refusé à partir durant le dernier mercato hivernal, alors que Monaco lui faisait les yeux doux. Aujourd’hui, il est attiré par l’Italie, où l’AS Rome est prêt à l’accueillir. Et son prix ne sera même pas très élevé.

- Sébastien Squillaci (30 ans, Arsenal, défenseur)

Quelle saison difficile pour le défenseur français ! Saura-t-il s’en relever ? C’est là tout le mystère. Raillé par la presse anglaise qui l’a placé dans le pire onze type à la mi-saison, il n’a franchement pas brillé. Sa lenteur a semblé rédhibitoire pour la Premier League. Si un club français ou autre vient le chercher, Arsenal le retiendra-t-il ? On peut en douter, alors qu’un défenseur central de haut niveau est recherché sur le marché des transferts.

- Milan Jovanovic (30 ans, Liverpool, attaquant)

Mauvaise pioche pour Jovanovic ! Courtisé par la plupart des plus gros clubs européens l’été dernier, tous attirés par la situation contractuelle avantageuse du Serbe, l’attaquant avait choisi Liverpool pour donner à sa carrière une nouvelle dimension. Malheureusement pour lui, le mauvais départ des Reds lui a été fatal. Titularisé sur l’aile gauche, il n’a pas convaincu et a vite atterri sur le banc, voire en tribunes. Aujourd’hui, il n’hésite plus à déclarer qu’il se sent mal à Liverpool. Le Standard Liège et Anderlecht sont déjà prêts à l’accueillir.

- Nikola Zigic (30 ans, Birmingham City, attaquant)

Le géant serbe de 2,02 mètres se souviendra longtemps de sa première saison en premier League. Débarqué à Birmingham après un long passage en Liga, il a vécu les affres de la relégation, concrétisée lors de la dernière journée de championnat. Pas sûr dès lors qu’il traîne son double mètre en Championship la saison prochaine. Même si ses statistiques n’ont jamais atteint des sommets, son profil si particulier a du succès sur le marché des transferts.

Dans le même thème :

- L1 : les bonnes affaires du mercato estival (4/4)