Seko Fofana a dû faire des choix forts ces derniers mois. L’été dernier, le natif de Paris a pris la décision de quitter Manchester City pour avoir plus de temps de jeu. « Ça n’a pas été un choix facile parce que j’ai toujours été attaché à City, nous avait-il confié. C’est un club que j’aime beaucoup, je suis "fan". Mais au bout d’un moment, il fallait faire des choix sportifs. J’ai préféré plus privilégier le choix sportif que l’aspect financier. Pour moi, c’était important de quitter City et d’aller ailleurs pour jouer ». Aujourd’hui, le milieu de terrain âgé de 22 ans est satisfait de son choix. « Je ne regrette pas du tout. Comme j’ai toujours dit, la vérité est sur le terrain. Si tu fais des choses bien, ils reviendront. C’était à moi de montrer ce dont j’étais capable ». Et c’est à l’Udinese qu’il a ainsi voulu montrer toutes ses qualités au plus haut niveau. Auteur de 5 buts en 23 matches toutes compétitions confondues, l’ancien Citizen a réalisé une année plutôt correcte lui qui n’a pas été épargné par une blessure.

« Ça a été une bonne saison avec des hauts et des bas. Au début, j’ai joué un peu, après un peu moins. Puis j’ai enchaîné les matches et j’ai marqué de beaux buts. On gagnait des matches. Ça se passait bien. Mais ensuite j’ai eu une blessure qui m’a un peu freiné. Je me remets de ma blessure. J’ai repris la course. On va se préparer pour la saison prochaine », nous avoue Fofana avant de poursuivre : « Je me sens bien dans ce club. Il y a une très belle ambiance. Tout est réuni pour que l’on puisse réussir. Pour moi, c’est l’un des meilleurs clubs en Italie parce qu’ils font attention à plein de petits détails. Par exemple, on a tout ce qu’il faut. Les préparateurs nous suivent tout le temps. Même au niveau médical, quand on est blessé et qu’il y a des vacances, il y a des préparateurs qui viennent avec nous pour continuer à nous faire travailler et s’occuper des soins. Ce sont des petits détails qui comptent ».

Fofana a fait plusieurs choix importants cette saison

Le joueur prêté la saison passée à Bastia est donc heureux en Serie A dans un club qui lui a aussi permis de progresser d’un point de vue personnel. « Oui, franchement j’ai franchi un palier à l’Udinese. J’ai marqué des buts, j’ai fait de bons matches face à de grosses équipes. Même au niveau de la mentalité, j’ai évolué. Des petits détails auxquels je ne faisais pas attention avant, j’ai réussi à les changer en venant ici ». Au niveau footballistique comme au niveau humain, Seko Fofana a visiblement fait le bon choix en rejoignant l’Udinese à l’été 2016. Il y a quelques semaines, le milieu âgé de 22 ans a dû prendre une autre décision importante pour sa carrière. En effet, il a décidé de rejoindre la sélection de la Côte d’Ivoire lui qui a porté le maillot de l’équipe de France chez les catégories jeunes (entre les U16 et les U19).

Une décision logique comme il nous l’a confié : « C’est un choix plus que normal car mes parents sont originaires de la Côte d’Ivoire. Pour moi, ça a été un choix facile parce que je les suivais depuis un moment. Ça m’a toujours attiré. Il y a plein de choses qui m’ont donné envie. Je pense qu’aujourd’hui j’ai fait le bon choix (...) Je n’ai pas fait ce choix car dans ma tête je me disais que je n’allais jamais aller en équipe de France. Il y a des joueurs avec qui j’étais en sélection française qui y sont aujourd’hui. Je sais qu’aujourd’hui potentiellement, ça ne poserait pas de problème. Aujourd’hui, il fallait faire des choix. Moi, j’ai fait celui-ci. Comme j’ai dit, j’aurais très bien pu attendre. Il y a des gens qui disent : "ils (les binationaux) savent qu’ils ne vont jamais venir en équipe de France". Alors que ce n’est pas du tout ça. C’est un vrai choix ». Espérons pour lui que ce soit encore cette fois-ci un choix gagnant !