« Il y avait de très grands entraîneurs dans ce club, mais les résultats étaient médiocres. Il est préférable que quelques gars aillent jouer ailleurs pour diverses raisons ». Luciano Spalletti a prévenu qu’il ne ferait pas beaucoup de cadeaux pour redresser l’Inter Milan. Arrivé il y a quelques semaines seulement, le nouveau coach va employer les grands moyens pour enfin permettre aux Nerazzurri de retrouver la place qui est normalement la leur dans cette Serie A.

Ainsi, la Gazzetta dello Sport prévient dans son édition du jour qu’un gros contingent de 8 ou 9 joueurs a été placé sur la liste des transferts. On commence par la défense où Ranocchia et Santon sont déjà sur la sellette, mais aussi Nagatomo, qui un temps a été annoncé à l’OM l’hiver dernier, et le Chilien Medel, sur lequel l’entraîneur italien ne compte pas malgré son gros tempérament. Des joueurs qui pourraient intéresser pas mal de clubs en Italie comme en Ligue 1.

Des affaires sont à saisir

C’est loin d’être fini car au milieu de terrain, Spalletti veut se débarrasser de pas mal d’éléments. Les Français Biabiany et Kondogbia sont particulièrement visés mais pas forcément pour les mêmes raisons. Le premier n’a quasiment pas joué la saison dernière (seulement une apparition en Serie A) alors que le second ne parvient toujours pas à justifier les 37 M€ de son transfert en 2015. L’ancien de Monaco est cité du côté de Valence par Mundo Deportivo. Lui aussi acheté à prix d’or l’été dernier (40 M€), Joao Mario ne devrait pas partir mais il est attendu au tournant par son nouveau coach.

Enfin, chez les joueurs offensifs, il va y avoir du changement. Marcelo Brozovic est aussi ciblé par Spalletti alors que pas mal de discussions ont eu lieu en interne pour Gabigol. Ces derniers temps, Las Palmas et surtout Porto, orphelin d’André Silva, se sont intéressés au Brésilien. Toujours au rayon des attaquants, Stevan Jovetic est sur le départ même si pour lui, les rumeurs sont moins nombreuses en ce moment. L’Inter Milan en demandera 14 M€, selon la Gazzetta.