Equipe de France : Deschamps justifie les absences d'Olivier Giroud et de Moussa Sissoko

Après avoir présenté sa liste de 23 joueurs, Didier Deschamps a justifié ses choix, aussi bien pour les absents que pour les nouveaux venus.

Didier Deschamps lors d'un entraînement des Bleus durant l'Euro
Didier Deschamps lors d'un entraînement des Bleus durant l'Euro ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est bientôt l'heure de la rentrée pour les Bleus. Un peu moins de deux mois après leur élimination surprise et très décevante en 8e de finale de l'Euro contre le Suisse (3-3, 5-4 aux t.a.b.), les joueurs de l'équipe de France s'apprêtent à se retrouver pour trois rencontres comptant pour les éliminatoires à la prochaine Coupe du Monde. Ils joueront à Strasbourg le 1er septembre contre la Bosnie-Herzégovine, puis s'envoleront à Kiev pour affronter l'Ukraine le 4 septembre, avant de retrouver la Finlande le 7 septembre à Lyon.

Mais certains ne seront pas de ces rendez-vous, et non des moindres. Didier Deschamps a communiqué une liste de 23 éléments ce jeudi, et non plus 26 comme à l'Euro. Moins de place donc moins de joueurs et certaines absences se font remarquer, à commencer par Olivier Giroud. Cadre du patron des tricolores, le second meilleur buteur de l'histoire des Bleus (110 sélections, 46 réalisations) n'a pas été appelé. Une petite surprise, car même si l'attaquant est âgé de 34 ans, son transfert à l'AC Milan durant l'été lui a permis de récupérer davantage de temps.

4 nouveaux, mais Giroud et Sissoko absents

La porte semble toujours ouverte, mais Giroud part désormais avec un train de retard sur la concurrence. «Olivier est toujours disponible. Sa situation a changé avec évidemment son transfert à Milan où il a retrouvé du temps de jeu. C’est un choix sportif du moment par rapport à une liste de 23, aussi avec de la concurrence, comme il y en a toujours eu. Il y a aussi le retour de Martial, blessé pour l’Euro, il revient avec nous. C’est mon choix aujourd'hui. À Olivier de continuer à être performant. Il reste toujours dispo pour l’équipe de France.» Moussa Sissoko paye lui son temps de jeu quasiment nul à Tottenham.

En revanche, il y a des nouveaux comme Moussa Diaby (22 ans), dont visiblement Deschamps est très fan. «Il a un profil spécifique où il peut jouer des deux côtés. Il a de la vitesse et de la justesse technique, marque et fait marquer», expose le sélectionneur. Jordan Veretout (28 ans), «un milieu de terrain complet, capable de marquer, régulier dans ses performances», Théo Hernandez (23 ans) «qui a cette capacité à être important dans la phase offensive et a corrigé des choses sur le plan défensif», et Aurélien Tchouameni (21 ans) ont aussi été appelés pour la première fois.

Plus d'infos

Commentaires