Di Maria et Guardiola visés par les Pandora Papers

Pep Guardiola sur le banc
Pep Guardiola sur le banc ©Maxppp

Signée par une centaine de médias des quatre coins du monde, l'enquête des Pandora Papers vise à dévoiler au grand jour des documents confidentiels de cabinets d'avocats participant à la gestion de sociétés basées dans des paradis fiscaux. Et dans cette fuite apparaissent deux noms connus du monde du football : Pep Guardiola et Angel Di Maria. En effet, l'entraîneur de Manchester City n'aurait pas déclaré son salaire gagné lors de son passage à Ah-Ahli, au Qatar, entre 2003 et 2005 alors qu'il l'avait perçu durant son mandant au FC Barcelone (2008-2012).

La suite après cette publicité

Le technicien espagnol serait également présent dans ces documents puisque son nom apparaîtrait comme mandataire d'une société au Panama, fermée en 2012. Quant à l'attaquant du Paris Saint-Germain, il aurait manipulé plus de huit millions d'euros pour exploiter ses droits d'image à travers une entité offshore entre 2013 et 2017, à l'époque sous contrat avec le Real Madrid, selon les informations de La Sexta. Le fisc espagnol devrait bientôt enquêter sur les responsabilités des personnes impliquées.

Plus d'infos

Commentaires