Mercato LOSC : le joyau Badredine Bouanani fait saliver l'OL et Bordeaux

Brillant avec l'Équipe de France U18, Badredine Bouanani est mis de côté par le LOSC qui ne souhaite pas l'exposer et pour cause puisqu'il est en fin de contrat aspirant en juin prochain. Une aubaine pour de nombreux clubs français et italiens prêts à sauter sur l'occasion.

Le LOSC accueille Wolfsburg, en Europe.
Le LOSC accueille Wolfsburg, en Europe. ©Maxppp

La France est avec le Brésil, le plus gros vivier de talents du football mondial. Chaque année, de nombreux talents éclosent dans les centres de formation des plus grands clubs français. C'est le cas à l'OL, à Rennes, au PSG, mais également au LOSC qui dispose d'un sacré vivier de joueurs prometteurs à commencer par Badredine Bouanani. À tout juste 17 ans, ce gaucher qui évolue au poste d'ailier est sans doute le joyau le plus prometteur du centre de formation des Dogues.

La suite après cette publicité

Seul problème, et il est de taille, pour le club champion de France, Bouanani, qui est consideré comme l'un des 60 meilleurs jeunes talents nés en 2004 par The Guardian est en fin de contrat aspirant en juin prochain. Résultat, Lille a décidé de ne pas exposer son joyau, surtout en Youth League. Ce petit gabarit est un joueur qui percute, qui fait la différence sur les côtés et qui la capacité d'éliminer très facilement ses adversaires. Autant de qualités qui font de lui un joueur très convoité et dont le nom a été coché par de nombreux scouts des grands clubs européens.

L'OL et Bordeaux sont déjà sur le coup

D'autant qu'il est désormais un titulaire en puissance de l'équipe de France U18 de Lionel Rouxel et l'un des joueurs les plus décisifs de la sélection aussi bien au niveau des passes décisives que les buts. Sa marge de progression est donc énorme et fait saliver de nombreux clubs qui rêvent de récupérer le talent lillois à moindre coût. Selon nos informations, l'Olympique Lyonnais mais surtout les Girondins de Bordeaux sont très interessés. Gérard Lopez, ancien boss du LOSC connaît Badredine Bouanani et rêverait de lui donner sa chance en pro en Gironde.

Des clubs italiens sont également sur le coup. Du côté des Dogues, on n’a pas dit son dernier mot même si ce dossier irrite en interne. Le virevoltant ailier, qui évolue parfois en National 3, n'est pas contre rester au LOSC mais veut des garanties bien légitimes sur sa future place au sein du groupe pro. Et ces derniers temps, les jeunes talents lillois qui ont pu intégrer le groupe pro ne sont pas légion. De quoi forcément faire hésiter le joueur et son entourage à poursuivre l'aventure dans le Nord...

Plus d'infos

Commentaires