Officiel : la LFP annonce une mesure choc !

La LFP vient d'officialiser ce jeudi le passage du nombre de promotions et de relégations en Ligue 1 et Ligue 2 de 3 à 2 équipes dès la saison prochaine.

Thiriez a officialisé une nouvelle mesure
Thiriez a officialisé une nouvelle mesure ©Maxppp

Il y a quelques mois, le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, proposait une série de mesures pour permettre au football français de progresser et redevenir un championnat qui compte dans le top 5 européen. Parmi les préconisations du patron rhodanien, une plus grande sécurisation des investissements réalisés en Ligue 1, et pour cela une refonte du système de promotion/relégation : «Il faudrait qu’il n’y ait qu’une descente et une montée. On aura plus de chances de ne pas descendre avec deux barrages plutôt qu’avec trois relégations d’un seul coup», plaidait ainsi JMA en février dernier.

La suite après cette publicité

Il semblerait que ce constat réalisé dans le cadre d'une interview auprès de News Tank ait interpellé la Ligue de Football Professionnel. En effet, si celle-ci n'a pas décidé de suivre le président lyonnais jusqu'au bout, elle a tout de même opté pour une modification du nombre de relégués de la Ligue 1 vers la Ligue 2, ainsi que de la Ligue 2 vers le championnat de National, en passant de 3 équipes à seulement 2 à l'avenir. Une mesure officialisée ce jeudi à la surprise générale et qui entrera en vigueur dès la saison 2015/2016, à savoir la saison prochaine.

Sitôt la mesure entérinée, le président de la LFP, Frédéric Thiriez, s'est exprimé auprès des médias pour la défendre et la justifier : «C'est une décision importante pour l'avenir et la modernisation du football. À la quasi-unanimité, cela a été accepté. L'idée est de dire que les investisseurs ont besoin d'un peu plus de sécurité. Trois montées trois descentes, c'est trop.» Une mesure qui aurait par exemple permis à Évian de se sauver cette saison... tout en empêchant la course à la troisième place en L2 entre Angers, Nancy et Dijon d'avoir le moindre sens. Des réactions sont à attendre.

Plus d'infos

Commentaires