Barça : quel avenir pour Martin Braithwaite ?

Cet hiver, le FC Barcelone a pris tout le monde à contre-pied en décidant de miser sur Martin Braithwaite après la nouvelle blessure d'Ousmane Dembélé. Mais l'avenir du Danois, qui a pourtant montré des choses intéressantes, est pourtant dans le flou le plus total.

Martin Braithwaite sous le maillot catalan
Martin Braithwaite sous le maillot catalan ©Maxppp

Martin Braithwaite en rêvait. Le FC Barcelone l'a fait. Alors que la rumeur enflait, les pensionnaires du Camp Nou ont décidé de mettre la main sur le Danois à la surprise générale le 20 février dernier comme ils l'avaient annoncé sur leur site officiel. «Le FC Barcelone a payé la clause libératoire du joueur Martin Braithwaite, il n’est donc plus lié avec le Deportivo Leganés. Le coût de cette clause libératoire était de 18 millions d’euros. Le joueur va signer un contrat avec le club pour la fin de la saison et quatre années suivantes avec une clause libératoire de 300 millions d’euros». Une clause qui avait surpris pas mal de monde tant son prix était élevé. Arrivé pour venir renforcer un secteur offensif dépouillé après la blessure de Luis Suarez et surtout la nouvelle rechute d'Ousmane Dembélé, l'ancien joueur du TFC était sur un nuage, lui qui a raconté comment il avait été contacté par les Blaugranas.

La suite après cette publicité

Des premiers pas satisfaisants au Barça

« Je n’ai pas eu d’appel direct m’assurant que c’était fait, mais un message très clair : "Barcelone est vraiment intéressé par toi". Ma réaction a été : "tu es sérieux ?" Après, je suis allé chercher mon fils à son club de football et je l’ai ramené à la maison en voiture. Je n’ai rien dit à personne. J’étais heureux mais je ne voulais pas montrer mes émotions vu que je n’étais pas sûr à 100%. Je n’ai rien dit à personne et d’un coup, j’ai vu tout ça dans la presse. Je m’entraînais avec Leganés et j’étais dans tous les journaux. Le moment où tout était fait est arrivé et d’un coup j’étais sur un vol en direction de Barcelone. C’était très fort en émotions ». Puis, il avait affiché ses ambitions lors de sa conférence de presse de présentation. «Je suis ici au Barça pour y jouer durant de nombreuses années. Je n’ai entendu que des choses positives. Mais si les gens pensent ça (qu’il est au Barça uniquement jusqu’à la fin de la saison), ça va les surprendre quand ils me verront la saison prochaine en train de jouer la Ligue des Champions avec le Barça».

Après la parole, place aux actes. Car c'est sur le terrain que la nouvelle attraction du Barça était attendue au tournant. Deux jours après son arrivée, le Danois de 28 ans disputait ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs face à Eibar (22 février). Entré en jeu à la 72e, il a été impliqué sur deux des cinq buts catalans. De nouveau remplaçant face au Real Madrid (défaite 2-0, 1er mars, 23 minutes jouées), il a été titulaire pour la première fois contre la Real Sociedad le 7 mars (victoire 1-0, 88 minutes jouées). Dans l'ensemble, ses premières apparitions ont été plutôt satisfaisantes de l'avis de la presse espagnole. Mais après trois rencontres jouées, l'ancien de Leganés n'a plus refoulé les pelouses de Liga comme l'ensemble de son équipe et des autres formations espagnoles en raison de l'épidémie de coronavirus. À l'arrêt forcé, le footballeur né en 1991 s'entretient et se tient prêt à reprendre, tout en multipliant les messages positifs sur les réseaux sociaux.

Un départ précipité cet été

Mais malheureusement pour lui, son avenir au sein de la cité catalane pourrait bien être compromis. Vendredi, le quotidien Sport indiquait que le club culé souhaitait se séparer de lui. En effet, le Barça va enregistrer des pertes financières très importantes. Marca a même parlé de plus de 100 millions d'euros de perte en cas d'annulation de la saison 2019-20. Et malgré le fait que les joueurs de l'effectif de football professionnel acceptent de baisser une partie de leur salaire, le FCB va devoir trouver des liquidités en vendant certains éléments à l'image de Coutinho, Umtiti, Rakitic voire Dembélé. Arrivé il y a un peu plus d'un mois, Martin Braithwaite pourrait lui aussi être placé dans cette liste. Sport indique donc que le Barça veut récupérer au minimum la somme investie sur lui, soit 18 M€.

Alors qu'il avait signé jusqu'en 2024 et qu'il avait annoncé clairement son envie de rester plusieurs saisons à Barcelone, où il se sent très bien aux côtés d'éléments tels que Lionel Messi, l'international danois voit son rêve menacé à présent. Si sa priorité, on l'imagine, est de rester, un départ n'est donc pas à exclure. Une situation que certaines écuries suivent donc de près. En Angleterre, la BBC parlait d'un intérêt de West Ham. Everton garderait aussi un œil sur lui. À cette liste, Sport a ajouté deux pistes italiennes. L'une mène au Torino, et l'autre à Sassuolo. Mais avec l'arrêt des compétitions et l'instabilité qui plane autour du monde du football, le prix demandé par les Barcelonais, soit 18 millions d'euros, devrait en décourager plus d'un. Le Barça pourrait être obligé de revoir ses exigences à la baisse. On l'a bien compris, le feuilleton Martin Braithwaite risque d'agiter de nouveau le club culé en coulisses. Cette fois-ci, tout le monde au Barça aurait aimé éviter cette mauvaise surprise...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires