Le mercato des jeunes, l'autre chantier parallèle de l'OL

Cet été, le mercato s'annonce mouvementé du côté de l'Olympique Lyonnais. Du côté des jeunes aussi les dirigeants rhodaniens auront du pain sur la planche.

Amine Gouiri (au centre) avec Maxence Caqueret et Rayan Cherki à ses côtés
Amine Gouiri (au centre) avec Maxence Caqueret et Rayan Cherki à ses côtés ©Maxppp

Les étés se suivent et se ressemblent pour l'Olympique Lyonnais. Comme en 2019, les pensionnaires du Groupama Stadium se préparent à vivre un mercato agité. Celui-ci a d'ailleurs déjà un peu commencé puisque Florian Maurice et Grégory Coupet sont partis. Ils ont été remplacés respectivement par Bruno Cheyrou (responsable de la cellule de recrutement) et Christophe Revel (entraîneur des gardiens). Du côté des joueurs, des mouvements sont aussi attendus durant l'intersaison. La porte devrait s'ouvrir pour Moussa Dembélé et Houssem Aouar en cas de bonne offre. En revanche, les Lyonnais espèrent conserver Memphis Depay, dont le bail prend fin en juin 2021. Parallèlement à ces dossiers, Lyon devra aussi gérer le mercato des jeunes talents. Et plusieurs pourraient bien changer d'air durant cet été 2020.

La suite après cette publicité

Gouiri à un tournant

Présents dans le groupe professionnel, Maxence Caqueret (20 ans) et Rayan Cherki (16 ans) devraient continuer à évoluer sous les ordres de Rudi Garcia la saison prochaine. En revanche, rien ne dit que ce sera le cas d'Amine Gouri. Agé de 20 ans, l'attaquant n'a pas vraiment eu sa chance, que ce soit avec Sylvinho puis son successeur. Résultat, il n'a disputé que 5 rencontres toutes compétitions confondues avec l'équipe première cette saison, lui qui a été envoyé avec la réserve ou avec les U19 en Youth League. Pourtant, des clubs, dont Nîmes, l'avaient approchés durant le mercato d'hiver afin d'obtenir un prêt et lui donner l'occasion d'avoir plus de temps de jeu. Mais l'international tricolore U21 avait décliné toutes les propositions qu'il avait eu, convaincu qu'il pouvait s'imposer dans son club formateur.

Il se reposera certainement la question cet été 2020. D'autant que Rudi Garcia est resté en poste et que Karl Toko-Ekambi, un concurrent en attaque, a été acheté définitivement par les Gones. Sous contrat jusqu'en 2022, Amine Gouiri va arriver à un tournant de son aventure lyonnaise. Même constat pour son coéquipier Anthony Racioppi. Alors qu'il pensait devenir la doublure d'Anthony Lopes après le départ de Mathieu Gorgelin, le Suisse est finalement resté troisième dans la hiérarchie des gardiens suite à l'arrivée de Ciprian Tatarusanu. Un an plus tard, le portier âgé de 21 ans, dont le bail à Lyon se termine dans un an (juin 2021), va se mettre en quête d'un nouveau challenge, en France si possible. Néanmoins, il dispose de touches en Suisse rapporte L'Equipe.

Plusieurs départs chez les jeunes ?

Melvin Bard est aussi sur le départ. En août 2019, le polyvalent latéral gauche avait signé son premier contrat professionnel avec l'OL, le liant ainsi à son équipe jusqu'en juin 2022. Mais cette saison, il n'a été utilisé qu'à une seule reprise avec les pros contre Nîmes (6 décembre, 45 minutes jouées). Ce, alors que Rudi Garcia connaissait des problèmes d'effectif à ce poste avec les absences pour blessure ou suspension de Youssouf Koné et Fernando Marçal. Sa situation a donc interpellé plusieurs écuries, dont le Stade de Reims, Brest, le FC Lorient ou encore Nîmes. A l'étranger aussi son profil plaît puisque l'Eintracht Francfort est sur le dossier. Déjà prêté cette saison à Troyes, Lenny Pintor (19 ans) ne devrait pas revenir à l'OL a priori.

En effet, les Olympiens compteraient le prêter de nouveau à l'Estac la saison prochaine. Le club de l'Aube pourrait même inclure une option d'achat en cas de montée en Ligue 1 l'an prochain. Juninho et ses équipes devront aussi s'entretenir au sujet de Théo Ndicka Matam. Sous contrat jusqu'en 2022, le polyvalent latéral gauche a été prêté avec succès à Bourg-Péronnas cette année. Yann Kitala, lui, a été cédé au FC Lorient. L'attaquant âgé de 22 ans, sous contrat jusqu'en 2021, intéresserait le FC Sochaux et l'AC Ajaccio. Tous ces dossiers vont donc occuper l'été des dirigeants lyonnais, qui doivent aussi gérer les négociations pour les signatures des contrats pros de Pierre Kalulu (20 ans), Djibrail Dib (17 ans) et Florent Da Silva (17 ans). Les Gones ont plus que jamais du pain sur la planche !

Plus d'infos

Commentaires