Bordeaux : le gros point mercato de Gérard Lopez

Par Maxime Barbaud
2 min.
Bordeaux : le gros point mercato de Gérard Lopez @Maxppp

Gérard Lopez a profité de la conférence de presse de présentation de Timothée Pembélé (18 ans), la dernière recrue bordelaise, ce vendredi pour répondre à quelques questions sur le mercato de son club. Il est notamment revenu sur les joueurs sur le départ, comme Yacine Adli, courtisé par l'AC Milan et Toma Basic, surveillé par plusieurs clubs en Italie. «Il y a des choses sur lesquelles on ne peut pas s’aligner. Ce n’est pas fait. Mais c’est clair qu’il y a un intérêt de toutes les parties. Si on tombe d’accord, ça se fera, sinon on est très heureux de garder Yacine Adli. Dans le cas de Toma Basic, c’est le joueur et l’entourage qui avaient envie de tenter une nouvelle aventure. On ne s’y oppose pas. On a trois clubs dessus. Le joueur préfère clairement un club, et on va essayer de travailler avec eux pour que ce soit ça. Mais après, il y a deux autres offres donc il faudra faire un choix. »

La suite après cette publicité

Mais Bordeaux est aussi attentif au recrutement. Outre Pembélé, d'autres joueurs sont pressentis pour venir en Gironde, comme Vitinho (Athletico Paranaense) et Fransergio (Braga). «Ce serait vous dire que ce sont ces deux joueurs qui vont venir, je ne vous le dirai pas. Dans les entrées, il y a des joueurs qu’on a ciblés. On a rarement un joueur par poste. Les deux joueurs sont intéressants, mais ils se retrouvent parmi un groupe de deux-trois joueurs à ce poste-là. On laisse toujours les portes ouvertes parce que dès qu’il y a une fuite, d’autres clubs s’engouffrent. On fait plutôt un bon boulot dans l’identification de joueurs… Ça nous permet de travailler plus tranquillement. Ces deux joueurs sont vraiment intéressants, ils nous intéressent, mais ce ne sont pas des dossiers qui sont finalisés», assuré le président du club, affirmant au passage que 4 à 5 joueurs devraient venir d'ici la fin du mercato.

À lire Bordeaux a refusé près de 40 M€ cet hiver
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité