Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais arrache le nul à Rennes, le PSG gifle le Stade Brestois, Lille l'emporte à Nîmes

Les hommes de Rudi Garcia ont fait preuve de belles qualités mentales pour obtenir le nul à Rennes (2-2). L'OL est sacré champion d'automne. De son côté, le PSG l'emporte tranquillement (3-0) face à Brest pour le retour de Pochettino au Parc. Enfin le LOSC s'exporte bien et rafle la mise à Nîmes (1-0).

Lucas Paqueta et l'OL ramènent le nul de Rennes
Lucas Paqueta et l'OL ramènent le nul de Rennes ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cette 19ème journée de Ligue 1 nous offrait un multiplex passionnant à 21 heures. Principale affiche de la soirée, le Stade Rennais accueillait l'OL au Roazhon Park. Tenus en échec (0-0) par le FC Nantes mercredi, les hommes de Julien Stéphan voulaient se payer le scalp du leader lyonnais ce soir. Le technicien breton alignait un 4-3-3 avec Bourigeaud, Terrier et Doku en pointe. Rudi Garcia optait également pour un 4-3-3 et pouvait compter à nouveau sur Karl Toko Ekambi en attaque. Le premier quart d'heure s'avérait plutôt fermé entre les deux équipes et Kadewere à la réception d'un centre de Toko Ekambi voyait sa tête bien captée par Salin (14e). Le Stade Rennais ouvrait le score de fort belle manière sur sa première occasion du match.

Doku sur la droite centrait pour Terrier qui remisait pour Grenier dont la frappe surprenait Lopes (1-0, 20e). Trois minutes plus tard, l'OL manquait de peu l'égalisation avec Toko Ekambi bien servi par Depay dont la volée heurtait le poteau (23e). Les hommes de Stéphan tenaient bon face aux assauts lyonnais et Terrier voyait sa frappe bien captée par Lopes (29e). Juste avant la pause, Terrier bien servi par Traoré voyait sa frappe filer à côté (44e). Le Stade Rennais réalisait le break avant l'heure de jeu. Doku décalait Grenier dans la surface qui trouvait Bourigeaud. L'ancien Lensois s'y prenait en deux fois pour tromper Lopes (2-0, 56e). Les occasions se faisaient plus rares et Camavinga tentait une frappe enroulée qui passait à côté (70e). Neuf minutes plus tard, l'Olympique Lyonnais réduisait le score. Sur la gauche Cornet centrait pour Depay dont la volée ajustait Salin (2-1, 79e). Trois minutes plus tard, l'OL revenait au score. Sur un centre de Depay, Salin se trouait et Denayer catapultait le ballon au fond des filets (2-2, 81e). Grâce à ce résultat nul, l'OL était sacré champion d'automne.

Premier succès pour le PSG version Pochettino

De son côté, le Paris Saint-Germain recevait le Stade Brestois au Parc des Princes. Le champion de France qui n'a pu faire mieux qu'un résultat nul à Saint-Etienne (1-1) mercredi pour la première de Mauricio Pochettino sur le banc, voulait absolument réduire la voilure avec l'Olympique Lyonnais. Pour son retour au Parc, Pochettino s'appuyait sur un 4-3-3 avec un onze identique que celui face à l'ASSE à l'exception d'Abdou Diallo titularisé à la place de Kehrer positif au Covid-19. Les Parisiens se faisaient peur en début de match avec une frappe enroulée de Faivre dans la surface mais Navas repoussait bien (4e). Sur leur première opportunité du match, le PSG ouvrait le score. À la réception d'un corner, Marquinhos voyait sa tête heurter le poteau, le ballon revenait sur Kean qui poussait le ballon au fond des filets (1-0, 16e).

Les hommes de Pochettino maîtrisaient bien leur sujet et Marquinhos de la tête puis Gueye d'une frappe flottante sollicitaient Larsonneur (26e, 27e). Chahuté avant la pause, le PSG reculait et Faivre sur coup-franc obligeait Navas à intervenir (42e). Au retour des vestiaires, Mbappé servi par Herrera butait sur Larsonneur (49e). Loin d'être résigné, Brest ne fermait absolument pas le jeu et répliquait par Honorat dont la frappe était repoussée par Navas (51e). Dans un temps faible, les Parisiens subissaient les assauts brestois et Faivre donnait quelques frayeurs à la défense parisienne. Pas à l'abri d'une égalisation, le PSG manquait le break par Mbappé sur des services de Di Maria (59e, 66e). Dans le dernier quart d'heure, le champion de France se procurait une belle occasion par Icardi bien servi par Sarabia dont la frappe était repoussée par Larsonneur (77e). Le PSG prenait le large quatre minutes plus tard. Mbappé sur la gauche réalisait un récital et centrait pour Icardi qui du plat du pied trompait Larsonneur (2-0, 81e). Le Paris SG scellait le sort du match en marquant un troisième but par Sarabia dont la frappe ne laissait aucune chance à Larsonneur (3-0, 83e). Grâce à ce douzième succès de la saison, le PSG revenait à une longueur de Lyon au classement.

Le LOSC réagit bien à Nîmes, l'OM cale à Dijon

Battu à la surprise générale par Angers à Pierre-Mauroy, le LOSC devait réagir ce soir au stade des Costières face au Nîmes Olympique. Christophe Galtier alignait un 4-4-2 avec le duo Yilmaz, Ikoné en pointe. Si les Dogues prenaient rapidement le contrôle du jeu, ces derniers peinaient à se procurer des occasions franches dans les premières minutes du match. Et sur leur première réelle opportunité de la rencontre, les Dogues ouvraient le score. Sur la gauche, le centre de Bamba était mal négocié par la défense nîmoise. Le ballon revenait sur Yilmaz dont l'intérieur du pied ajustait Reynet (0-1, 29e). Le buteur turc inscrivait son neuvième but de la saison. Sans être transcendants, les hommes de Galtier menaient les débats à la pause. Il fallait attendre presque l'heure de jeu pour voir une occasion lilloise. Ikoné servait Yilmaz qui butait sur Reynet (56e). Avec cette onzième victoire de la saison, le LOSC restait sur le podium de Ligue 1.

Revigoré par son brillant succès face à Montpellier (3-1), l'OM se rendait à Gaston-Gérard pour y affronter le DFCO. La formation olympienne se présentait en 4-3-3 et titularisait une nouvelle fois Radonjic à la place de Payet. Les Olympiens entraient bien dans le match et Radonjic sollicitait Racioppi (3e). Très en vue en début de rencontre, l'ailier serbe à la réception d'un centre de Sakai obligeait Racioppi à s'employer une nouvelle fois (7e). Il fallait attendre la 22e pour entrevoir la première occasion franche du DFCO. Dina Ebimbe décalait Baldé dont la frappe croisée était déviée sur le montant par Mandanda.

Monaco assomme Angers

Juste avant la pause, l'OM ratait une belle opportunité d'ouvrir le score. Rongier distillait un bon ballon pour Radonjic qui manquait totalement sa volée (36e). Au retour des vestiaires, Dijon se procurait une belle occasion avec Konaté dont la frappe filait à côté (48e). Une opportunité qui réveillait les Olympiens et Radonjic perdait son duel face à Racioppi (50e). Par la suite, les occasions se faisaient plus rares et l'OM peinaient à s'approcher des buts bourguignons. Il fallait attendre la 70e pour voir Payet inquiéter Racioppi d'un bel enroulé. Avec ce cinquième nul, l'OM chutait à la sixième place au classement.

Dans les autres matchs de la soirée, l'AS Monaco ne tremblait pas face à Angers et l'emportait (3-0) à Louis II. Le Stade de Reims s'offrait l'AS Saint-Etienne (3-1) grâce à un doublé de Boulaye Dia. Strasbourg s'exportait bien et l'emportait à Lens (0-1) grâce à Diallo. Montpellier partageait les points avec Nantes (1-1), tout comme le FC Metz face à Nice (1-1). Enfin, les Girondins de Bordeaux l'emportaient (2-1) face à Lorient grâce à un doublé d'Oudin.

Les résultats de la soirée

Rennes 2-2 Olympique Lyonnais : Grenier (20e) pour Rennes ; Depay (79e), Denayer (81e) pour l'OL

PSG 3-0 Brest : Kean (16e), Icardi (81e), Sarabia (83e) pour le PSG

Nîmes 0-1 Lille : Yilmaz (29e) pour le LOSC

Dijon 0-0 Marseille

Monaco 3-0 Angers : Maripan (40e), Volland (72e), Jovetic (81e) pour Monaco

Lens 0-1 Strasbourg : Diallo (21e) pour Strasbourg

Montpellier 1-1 Nantes : Oyongo (6e) pour Montpellier ; Louza (51e) pour Nantes

Metz 1-1 Nice : Boye (79e) pour Metz ; Gouiri (18e, sp) pour Nice ;

Bordeaux 2-1 Lorient : Oudin (13e, 43e) pour Bordeaux ; Moffi (23e) pour Lorient

Reims 3-1 Saint-Etienne : Dia (11e sp, 37e), Cafaro (58e) pour Reims ; Abi (72e) pour Saint-Etienne

Retrouvez le classement de Ligue 1 ici.

Plus d'infos

Commentaires