Ballon d'Or, Erling Haaland, son avenir : les franches confidences de Robert Lewandowski

Exceptionnel depuis des années, mais encore plus depuis deux ans, Robert Lewandowski est un prétendant de choix au Ballon d’Or 2021. Le buteur polonais n’a pas manqué de le faire savoir dans un entretien. À deux ans de la fin de son contrat au Bayern Munich, il a aussi évoqué son avenir et les rumeurs autour d’Erling Braut Haaland.

Robert Lewandowski sous le maillot du Bayern Munich
Robert Lewandowski sous le maillot du Bayern Munich ©Maxppp
La suite après cette publicité

41 buts en 29 matches, des statistiques de titan, voici ce qu’a réalisé la saison dernière Robert Lewandowski avec le Bayern Munich. Parti sur les mêmes bases depuis le mois d’août avec 7 buts en 7 matches, l'attaquant du Bayern Munich ne cesse d'impressionner tout son monde. Ce n’était d’ailleurs pas une surprise de le voir présent dans la liste des 30 joueurs nommés pour le Ballon d'Or. Auteur d'un exercice hors-norme il fait même partie des favoris. Dans la lignée de sa saison précédente où il avait déjà de grosses statistiques avec en plus un sextuplé acquis avec le Bayern Munich (Bundesliga, Ligue des Champions, Coupe, Supercoupe, Supercoupe de l'UEFA et Coupe du monde des Clubs), le buteur de 33 ans est à l'apogée de sa carrière. Bien conscient de cela, il a fait le point sur ses chances de gagner le Ballon d'Or dans un entretien pour le média mexicain Marca Claro.

Ému par cette possibilité, il verrait en ce titre une belle récompense pour les deux dernières saisons avec le Rekordmeister : «la possibilité de remporter le Ballon d'Or compte beaucoup pour moi, cela me rend fier, si vous considérez tout ce que j'ai accompli non seulement cette année, mais aussi l'année dernière, la cérémonie a été annulée, j'ai remporté de nombreux titres, j'ai marqué beaucoup de buts, ça signifierait beaucoup pour moi de le gagner [...] j'ai battu le record de Gerd Müller de 41 buts en Bundesliga, c'était quelque chose d'impressionnant, ça me rend très fier et heureux. Tout le monde a vu ce que j'ai fait et ce que je continue de faire. Mes réalisations peuvent répondre à cette question, car les deux dernières années ont été une grande réussite non seulement pour moi, mais pour tous les footballeurs de l'histoire.»

Robert Lewandowski s'imagine jouer avec Erling Braut Haaland

Conscient de cette possibilité de devenir le premier Polonais à remporter le Ballon d'Or (Kazimierz Deyna en 1974 et Zbigniew Boniek en 1982 ont terminé sur le podium), Robert Lewandowski prend espoir. Gardant dans un coin de sa tête le record de but en Bundesliga subtilisé à Gerd Müller avec 41 buts, Robert Lewandowski ne se limite pas à cet objectif et vise cette année encore la Ligue des Champions : «oui, nous sommes un des candidats pour le remporter comme chaque année. Nous sommes toujours là, parmi les favoris, comme certaines autres équipes. La chose vraiment importante est de savoir comment nous arrivons aux mois de mars, avril, mai, mais le Bayern est toujours sur la liste des favoris.» Toujours sous contrat jusqu’en 2023 avec le Bayern Munich, la question de sa prolongation est en suspens. Si la tendance est à un nouvel accord entre le joueur et son club, il a préféré balayer en touche.

«Je ne pense pas vraiment à ça, nous commençons juste la saison, nous ne sommes là que depuis deux mois, j'ai un contrat de deux ans» a lâché le buteur polonais. Assez évasif sur son avenir, Robert Lewandowski a aussi été interrogé sur son grand rival Erling Braut Haaland. Dans le viseur du Bayern Munich et de nombreux cadors européens, le buteur norvégien pourrait être vu comme un remplaçant de Robert Lewandowski en cas d'arrivée en Bavière. L'attaquant polonais imagine au contraire qu'il peut jouer avec son homologue de 21 ans : «nous sommes des joueurs différents, c'est un grand jeune joueur, avec un grand avenir, il adore jouer en contre-attaque, il a un pied gauche très fort, avec beaucoup de puissance. Je suis un attaquant d'un autre type. Jouer ensemble ? Je ne suis pas celui qui dit que nous ne pouvions pas jouer ensemble.» Une sacrée mise au point de la part de Robert Lewandowski qui est déjà rivé sur une nouvelle année XXL.

Plus d'infos

Commentaires