Jérôme Rothen : «Didier Deschamps ? Je pense qu'il faut passer à autre chose…»

Par Antoine Grasland
8 min.
Jérôme Rothen : «Didier Deschamps ? Je pense qu'il faut passer à autre chose…» @Maxppp

Star de son émission éponyme sur RMC, Rothen s'enflamme, Jérôme Rothen va vivre la Coupe du Monde au Qatar dans la peau d'un consultant. Pour Foot Mercato, l'ancien joueur de l'AS Monaco ou encore du Paris Saint-Germain nous a accordé un entretien fleuve dans lequel il livre son analyse sur l'équipe de France, les attentes autour de Kylian Mbappé et surtout l'avenir de Didier Deschamps à la tête des Bleus…

La suite après cette publicité

Championne du Monde en titre, l'équipe de France va remettre son titre en jeu contre l'Australie pour le premier match du groupe D, mardi 22 novembre (20h, à suivre en direct sur Foot Mercato). Avant de se rendre au Qatar, Jérôme Rothen s'est livré sur la situation des Bleus avant le lancement de la compétition. Alors que RMC sera la radio officielle de la Coupe du Monde et assurera près de 300 heures de direct pendant le tournoi, l'émission de Jérôme Rothen aura une place majeure dans la couverture de cet événement planétaire. Devenue une véritable référence dans le paysage médiatique français, l'émission Rothen s'enflamme a cumulé 3,2 millions d'écoutes podcast en octobre 2022 (soit le 12e podcast de France et une augmentation de près de 47 % en un an). C'est dire à quel point les analyses de celui qui porté à 13 reprises le maillot de l'équipe de France durant sa carrière de joueur sont suivies et écoutées. Pour Foot Mercato, Jérôme Rothen balaye l'actualité des Bleus, donne les forces et faiblesses de cette équipe et fait le point sur l'avenir de Didier Deschamps…

Foot Mercato : la France peut-elle conserver son titre de champion du Monde ?

À lire Le président du Conseil National d’Ethique de la FFF charge Noel Le Graet

Jérôme Rothen : c'est difficile. On le voit sur le plan historique de la Coupe du Monde que c'est difficile de conserver son titre. Je pense que l'équipe de France a plein d'axes de progression sur cette Coupe du Monde. Pour ne pas dire non, je vais dire que c'est très compliqué. Je reste supporter de l'équipe de France mais en toute objectivité, ça va être très dur.

La suite après cette publicité

FM : pour vous, quelle sera la surprise de l'équipe de France pendant la Coupe du Monde ? Quel joueur va se révéler ?

JR : la surprise peut venir des milieux de terrain. Je pense que le milieu de terrain, c'est le gros point noir avec les forfaits de N'Golo Kanté et Paul Pogba. Je reste persuadé que l'équipe de France s'est affaiblie avec ces deux forfaits. Les joueurs qui sont censés les remplacer ne sont pas au niveau de ces deux joueurs. Même si la plupart jouent dans des grands clubs européens, comme Aurélien Tchouaméni, Eduardo Camavinga ou encore Adrien Rabiot et Youssouf Fofana. Je miserais sur un de ces joueurs-là.

La suite après cette publicité

FM : Kylian Mbappé peut-il faire gagner le Mondial à la France ?

JR : il a eu un rôle en 2018. On l'oublie un peu trop sur les analyses que l'on a sur lui, la critique est un peu facile sur Kylian surtout depuis qu'il a resigné au Paris Saint-Germain. Mais il ne faut pas oublier le joueur qu'il est. Il faut se souvenir de la façon dont il nous a aidés à être champions du Monde en 2018. Maintenant, il a l'expérience de cette Coupe du Monde, il sait qu'à ce niveau-là il peut être très performant. Ça reste un compétiteur hors pair. Il est formaté pour être bon dans les grandes compétitions. J'espère qu'il arrivera à donner plus de force à cette équipe de France. Si Mbappé est à son meilleur niveau, je souhaite bon courage à toutes les équipes qui vont l'affronter. Il n'y a pas mieux selon moi.

La suite après cette publicité

FM : comment Didier Deschamps va gérer les différentes absences, notamment celles de Pogba et Kanté ?

JR : il a dû avoir des maux de tête pendant des semaines. Je pense qu'il ne s'attendait pas à avoir ces deux forfaits. Mais il avait anticipé car sur les dernières sélections, Kanté et Pogba ont souvent été absents. Donc, il y a des joueurs qui se sont mis à jouer : Tchouaméni, Fofana, Rabiot, Camavinga. Ces joueurs ont été testés. Didier Deschamps analyse les matches, mieux que quiconque. Il voit qu'au milieu de terrain, pour l'instant, ça ne dégage pas la force d'une équipe qui va être championne du monde… C'est un gros point noir pour lui, mais je reste persuadé qu'il arrivera à trouver les ingrédients nécessaires pour que ce milieu de terrain soit fort. Le milieu de terrain est essentiel dans le foot aujourd'hui.

La suite après cette publicité

FM : le joueur que vous auriez aimé voir sélectionné à la Coupe du Monde mais qui n'y est pas ?

JR : le Franck Ribéry de 2006, on ne l'a pas aujourd'hui en France. Il y a des bons jeunes joueurs, mais il faut encore qu'ils progressent. En fait, j'ai du mal à trouver parce que je me dis qu'avec les joueurs qu'on a, à part au milieu de terrain, on a quand même beaucoup de possibilités. Chez les gardiens par exemple, j'aurais aimé voir un Brice Samba ou un Alban Lafont qui a une progression énorme depuis deux ans. Ce sont des choix de groupe. Offensivement, quand tu as Mbappé, Dembélé, Coman, et aussi Giroud, c'est difficile de trouver de la place pour quelqu'un d'autre.

La suite après cette publicité

FM : après la Coupe du Monde, on continue avec Didier Deschamps ou place à Zinedine Zidane ?

JR : j'ai tellement de respect pour Didier, pour ce qu'il a fait. C'est difficile de parler à sa place. La logique voudrait qu'il laisse sa place après la Coupe du Monde quoiqu'il se passe. Ça fait dix ans qu'il est là. Il a gagné la plus belle des compétitions, il a emmené l'équipe de France en finale de l'Euro. J'espère qu'il pourra à nouveau être champion du Monde, et même s'il ne l'est pas, je pense qu'il a fait son temps. Je pense qu'il faut passer à autre chose. Il faut changer le mode de fonctionnement de la Fédération Française de Football. Il a marqué à tout jamais l'histoire de l'équipe de France, mais on a envie de voir quelqu'un d'autre. La logique est là avec ce que Zinedine Zidane a fait en club. Il n'a pas pris de club depuis son départ du Real Madrid, alors qu'il a été sollicité. Je pense qu'il attend l'équipe de France. L'équipe de France, c'est l'équipe du peuple. Il faut aller dans le sens de l'élan populaire, il est attendu. Il faut passer à autre chose.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité