Kylian Mbappé fait une première grande victime au Real Madrid !

Par Josué Cassé
2 min.
Joselu sous les couleurs du Real Madrid @Maxppp

Avec les arrivées de Kylian Mbappé ou encore Endrick, l’attaque du Real Madrid a très fière allure et la concurrence risque de faire rage dans les prochains mois. De quoi provoquer un premier départ…

Kylian Mbappé, Endrick, Jude Bellingham, Rodrygo, Brahim Diaz, Arda Güler, Joselu… Voici la ligne d’attaque XXL du Real Madrid pour l’exercice 2024-2025. Tout du moins pour l’heure. En effet, si le secteur offensif madrilène était assez limité lors du dernier exercice, les nouvelles recrues effectuées par le board du club de la capitale espagnole risquent de diminuer le temps de jeu de certaines stars. Dans cette optique, l’une d’elles aurait d’ores et déjà décidé de mettre les voiles.

La suite après cette publicité

Selon les dernières informations de la COPE, Joselu a, en effet, pris sa décision et veut changer d’air. Si le Real Madrid avait prévu d’exercer l’option d’achat en payant 1,5 million à l’Espanyol, l’attaquant espagnol, actuellement à l’Euro 2024 avec la Roja, en a finalement décidé autrement. D’après le média et son journaliste Miguel Ángel Díaz, tout indique que le natif de Stuttgart devrait rejoindre le Golfe lors de cette fenêtre estivale. Certaines sources évoquent même la piste menant à Al Gharafa.

À lire Jorge Mendes agace sérieusement le Real Madrid !

Joselu s’est fait une raison !

« C’est un joueur d’une dimension énorme. Il peut devenir un joueur iconique du club. Le Real Madrid va avoir plus de solutions offensives. Plus tu as de joueurs, mieux c’est. Il y aura plein de matchs, de compétitions, de blessures. Tu ne sais jamais ce qui peut se passer, le club et le coach veulent se couvrir un peu, donc plus tu as de joueurs, mieux c’est », avait pourtant assuré l’intéressé au sujet de l’arrivée de Kylian Mbappé. Quelques jours plus tôt, celui qui a inscrit 18 réalisations en 49 matches avec la Casa Blanca s’était malgré tout alarmé des manœuvres madrilènes sur le marché des transferts.

La suite après cette publicité

«La vérité est que nous sommes dans une période compliquée. J’ai déjà dit l’autre jour dans une interview que j’avais une clause jusqu’au 30 juin pour que Madrid prenne la décision. C’est vrai qu’ici (à l’Euro) on échappe à tout ça, mais à la fin on décroche le téléphone… Mais je ne peux rien dire, parce que je ne sais même pas. Ce n’est pas que j’ai des doutes, cela ne dépend pas que de moi. Cela dépend de plus de personnes. Madrid a recruté deux attaquants et planifiera la saison de cette manière… J’espère que cela pourra être résolu». Conscient de la concurrence à venir sous le maillot merengue, l’international espagnol (11 sélections, 5 buts) est donc finalement en passe d’accepter un nouveau challenge.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité