Mercato : Marcelo a trois propositions de contrat sur la table !

Marcelo à Nice c'est du sérieux. Mais si le club azuréen est passé à l'offensive en proposant un contrat au joueur, il n'est pas le seul. Selon nos informations, un club italien et un club allemand ont fait de même.

Marcelo célèbre avec le Real Madrid
Marcelo célèbre avec le Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis quelques jours, c'est l'effervescence du côté de Nice. Plutôt déçue du début de saison du Gym, la direction du club azuréen entend bien terminer son mercato en boulet de canon. Et lorsque l'on voit la liste des prétendants, les supporters ont de rêver grand entre Edinson Cavani, Miralem Pjanic et Nicolas Pépé. Trois vraies pistes pour lesquelles le Gym discute concrètement avec chacune des parties.

Mais comme nous vous révélions ici dans ces colonnes en exclusivité, il y a un autre gros coup qui est tenté par Nice depuis quelques jours. Il s'agit d'attirer Marcelo dans le sud de la France. L'ancien Madrilène est bel et bien une cible prioritaire de l'OGC Nice. Mais pour l'instant, l'ancien capitaine du Real Madrid est encore loin de porter les couleurs du Gym.

L'OGC Nice a de la concurrence pour Marcelo !

Si le club du président Rivère a bel et bien formulé une offre pour attirer l'ancien international brésilien à l'Allianz Riviera, cette dernière n'est pour l'instant pas à la hauteur des attentes du joueur. Mais les discussions vont se poursuivre dans les prochaines heures. À noter que deux clubs se sont positionnés également pour récupérer le latéral gauche de 34 ans.

Selon nos informations, il s'agit d'un club italien et d'un club allemand. Nous sommes également en mesure de vous confirmer que ces deux formations, dont leurs noms n'ont pour l'instant pas filtré, ont également soumis une proposition de contrat au quintuple vainqueur de la Ligue des Champions. L'une d'elles est équivalente à celle de Nice, mais l'autre est supérieure. Nice est donc toujours dans le coup, mais va devoir sans doute améliorer son offre pour convaincre le latéral gauche de rallier la cité azuréenne.

Plus d'infos

Commentaires