Arsenal joue peut-être avec le feu pour Alexandre Lacazette

Sous contrat jusqu'en juin 2022, Alexandre Lacazette n'est pas une priorité immédiate pour Arsenal. Et pourtant...

Alexandre Lacazette et Nicolas Pépé après le but de l'Ivoirien face à Sheffield United
Alexandre Lacazette et Nicolas Pépé après le but de l'Ivoirien face à Sheffield United ©Maxppp
La suite après cette publicité

Mikel Arteta ne pensait sans doute pas avoir autant de dossiers à gérer en arrivant sur le banc d'Arsenal. L'Espagnol est sur tous les fronts et doit fixer ses priorités. Conserver Pierre-Emerick Aubameyang semble être l'une d'elles, le manager des Gunners abordant régulièrement la question face à la presse.

Ensuite, dans le sens des départs cette fois, l'ancien milieu du Paris SG est confronté aux dossiers Mesut Özil et Matteo Guendouzi. Le premier pèse très lourd dans les finances du club londonien et n'est plus franchement à la hauteur sportivement. Le second, lui, a irrité son coach par son comportement, malgré des qualités indéniables. Deux éléments qui ne seront donc pas retenus cet été.

Oui mais...

Ensuite, seulement, arrive Alexandre Lacazette. C'est du moins ce que l'on peut résumer suite à la dernière sortie médiatique de l'Ibère. «Nous devons parler avec Alexandre à propos de la suite, connaître ses envies, ses sensations», a-t-il expliqué avant de poursuivre. «Alors, on verra. Mais, ce n'est pas le moment de trop parler des situations contractuelles. Nous avons encore beaucoup du temps et nous le ferons le moment venu».

S'il apprécie les qualités de l'international tricolore et son apport collectif (8 réalisations en 25 apparitions en Premier League), le tacticien ne semble donc pas faire de son avenir un chantier prioritaire, du moins publiquement. Un risque peut-être, car, sous contrat jusqu'en juin 2022, l'ancien Lyonnais reste apprécié sur le marché, et notamment du côté de l'Atlético de Madrid...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires